Les myopathies : du vampire à la calculette (Partie 1)

Publié le par François Kaeffer Alpha & Oméga

Cette série d’articles a pour but de vous montrer, de la prise de sang au calcul de ration, quels vont être les éléments pour diriger les investigations quant à un trouble de fonction musculaire.

La production d’un effort requiert l’utilisation des muscles de votre cheval et évidemment, comme tout système, il faut se poser des questions sur les raisons d’une baisse des performances ou d’un trouble de la fonction musculaire.

Le choix est malheureusement vaste quant aux raisons d’un trouble de la fonction musculaire :

  • Origine nerveuse : la maladie de Wobbler par exemple engendre des perturbations de la locomotion du fait de l’écrasement des nerfs de la moelle épinière.

  • Origine alimentaire : rhabdomyolyse et parfois contractures généralisées par carence en sélénium (chez le poulain, c’est aussi appelé maladie du muscle blanc), infiltration de graisse dans les muscles qui proviennent d’une alimentation à la fois trop riche et souvent très carencé en oligoélément (dont souvent l’iode), lyse musculaire par dénutrition.

  • Origine pathologique : le syndrome métabolique équin.

  • Origine génétique :

    • Hyperkaliémie périodique récidivante : cette mutation des canaux sodiques entraînent une libération excessive de potassium dans les cas d’effort même modéré.

    • Myopathie par stockage de polysaccharides (PSSM) : elle correspond à un trouble de la production de l’enzyme de déstockage du glucose à partir du glycogène dans le muscle. Sans énergie, les cellules finissent par mourir en masse.

    • Masse musculaire hors norme : elle est la cause, lors de la contraction, d’un écrasement des vaisseaux sanguins d’où une limitation de l’arrivée de nutriment et d’oxygène pour le muscle. En plus cela engendre une augmentation de la pression sanguine générale.

  • Origine environnementale : effort physique trop intense et/ou inadapté (le coup de sang classique).

  • Origine toxique (le cas le plus rare) : certains toxiques peuvent provoquer des lyses musculaires.

Voici une liste sans doute pas exhaustive mais, somme toute, assez large des divers problèmes atteignant la fonction musculaire. De quoi s’égayer joyeusement, n’est-ce pas ?

Bonne journée.

François Kaeffer

 

Contraction des muscles à l'abord d'un obstacle. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Contraction des muscles à l'abord d'un obstacle. Techniques d'élevage. Tous droits réservés