La composition biochimique du pied du cheval

Publié le par Anne Cat et François

 

Le pied du cheval a depuis toujours suscité des soins particuliers et attentifs pour plus d'une raison. Paroi, sole et fourchette ont toutes leurs particularités. Il ne vous viendrait jamais à l'idée de vérifier si la sole est pourrie, mais pourquoi ?

 

Voici les différentes compositions de la paroi, de la sole et de la fourchette (en %) :

 

 

Paroi

Sole

Fourchette

Eau

16,12

36,00

42,00

Matières grasses

0,95

0,25

0,50

Minérales et Sels

1,30

1,75

2,00

Matières organiques

81,63

62,00

55,78

 

  • Eau : comme vous pouvez le constater, c'est la fourchette qui possède le plus haut pourcentage d'eau. Avec ces 42 % d'eau, la fourchette est donc le point le plus sensible aux développements bactériens et la morphologie permet une contamination « optimale ».

     

    La paroi contient un certain pourcentage d'eau non négligeable (16 %) afin de donner de donner une certaine souplesse lors des chocs.

     

  • Matières grasses : ce sont en grande majorité des cires (mélanges de d'esters d'acides gras et d'alcools à longue chaîne et d'esters de stérols), elles ont pour rôle d''imperméabiliser et de lubrifier pour la croissance du sabot.

 

La croissance du sabot s'effectue sous forme de couche comme les ongles. Cela nécessite des acides gras afin de permettre la « glisse » de la nouvelle couche.

 

La cire recouvrant la paroi imperméabilise cette partie du pied. Si cette couche est absente (par égratignure par exemple), l'eau va pouvoir s'échanger entre le milieu extérieur et le sabot. La mécanique de la paroi sera donc altérée. Il est important de préserver (voire d'en rajouter) cette couche mais pas d'en faire trop car le risque d'une sur-utilisation de cire va entraîner un « engorgement » d'eau dans le sabot avec un amortissement des chocs différent.

 

  • Les matières organiques correspondent aux protéines. La paroi est la grande gagnante avec le pourcentage le plus élevé de protéines à cause de la kératine, le composé majoritaire des kératinocytes.

     

  • Les minéraux feront l'objet d'un autre article plus complet sur le sujet.

 

Les différences biochimiques dans les différentes parties du pied montrent les raisons des variations dans l'entretien. La fourchette pour son pourcentage d'eau et la paroi liée à la cire. On pourrait dire que la sole pose peu de problème puisque son pourcentage en eau est moins important que la fourchette et la sole n'a nul besoin d'encaisser des chocs.

 

Bonne journée

 

François KAEFFER

 

Pas de pieds, pas de cheval : la pourriture de la fourchette

C'est bon, tu peux y aller... c'est du solide ! 

A l'intérieur du sabot des équidés et de l'onglon du ruminant : photos

Pieds d'un cheval de CSO. Techniques d'élevage. François Kaeffer. Image soumise à droits d'auteur

Pieds d'un cheval de CSO. Techniques d'élevage. François Kaeffer. Image soumise à droits d'auteur