Le fenugrec : ce qu'il faut retenir

Publié le par Anne Cat et François

 

Le fenugrec fait partie des aliments utilisés larga manu sans connaître toutes les implications. Il est utilisé comme :

 

  • Hypoglycémiant et hypocholestérolémiant.

  • Galactogène (améliore la production de lait).

  • Anabolisant. C'est surtout utilisé chez les chevaux âgés qui ont une fonte musculaire trop rapide.

  • Antiparasitaire et antifongique.

  • Une diminution de l'absorption en fer.

 

Un menu plutôt alléchant, non ? Mais quel est la part de la réalité et du fantasme ?

 

Vous commencez à connaître mon style, alors sans plus attendre, voici la composition biochimique du fenugrec.

 

Composition du Fenugrec

Structures

Valeurs (par 100g)

Glucides

Majoritairement des galactomannanes. Quasiment aucun intérêt nutritif.

58,35 g

Protéines

Riches en lysine

23 g

(avec 1,757 g de lysine)

Acides gras

Surtout des insaturés (n-3 et n-6)

6,41 g

 

Les galactomannanes sont des fibres constituées de galactose et de mannose, deux sucres non utilisables pour l'obtention d'énergie et sans autre intérêt nutritif. Cependant, leur présence donne l'activité hypoglycémiant et hypocholestérolémiant au fenugrec.

 

En effet, ce sont des molécules ayant une propriété épaississante (viscosifiante). Le passage du glucose est rendu plus difficile puisque les échanges seront limités (essayez de vous faire un chemin dans la boue au lieu de l'eau, c'est beaucoup plus difficile !) et que la surface d'échange avec l'intestin sera diminuée par cette viscosité (l'étalement d'une goutte d'eau et nettement plus important que la même quantité de purée !).

 

Autre détail : la présence de 4-hydroxyisoleucine stimule la sécrétion du pancréas en insuline. Cette arrivée d'insuline provoque une petite hypoglycémie. Alliée avec la « rétention de glucose » au niveau intestinal, on obtient un hypoglycémiant efficace.

 

Pour le cholestérol, non seulement la viscosité va jouer un rôle mais les galactomannanes vont interagir avec le cholestérol par formation de liaisons faibles (liaisons hydrogènes). C'est donc un phénomène de complexation qui va empêcher le cholestérol de traverser la barrière intestinale tout comme avec les saponines contenues dans la plante.

 

La propriété d'anabolisant du fenugrec est due à la quantité de la lysine. Elle est un acide aminé essentiel particulièrement responsable de carence. Un petit coup de pouce de ce côté-là permet une synthèse facilité de muscles (riches en protéines).

 

Les minéraux sont aussi importants que le reste puisque cela va rentrer dans nos (brillants) calculs de ration. Pour 100 g de fenugrec, nous avons :

 

Na

K

Ca

P

Mg

Fe

Zn

Cu

Mn

Se

67 mg

770 mg

176 mg

296 mg

191 mg

33,53 mg

2,5 mg

1,11 mg

1228 mg

6,3 μg

 

Il est évident qu'entre 50 et 100 g dans une ration, on ne retient que la propriété hypoglycémiante, donnant au cheval une augmentation de l'appétence (pour rappel, la sensation de faim chez le cheval est contrôlée par l'arrivée dans le sang des produits terminaux de la digestion) et la propriété anabolisante.

 

Bonne journée

 

François Kaeffer

 

Autres articles : 

 

Utilisation du Vétranquil chez le cheval : effets secondaires

Le bicarbonate peut-il avoir une action préventive du coup de sang chez le cheval ? 

Comprendre le langage médical et vétérinaire

Poulain tétant sa mère. Anne Kaeffer. Techniques d'élevage. Image soumise à droits d'auteur.

Poulain tétant sa mère. Anne Kaeffer. Techniques d'élevage. Image soumise à droits d'auteur.