Un petit point sur les calculs rénaux

Publié le par Anne Cat et François

 

La colique néphrétique correspond à l'accumulation de cristaux au niveau rénal et c'est une des pathologies les plus douloureuses, sans position antalgique pour la soulager.

 

Il existe plusieurs types chimiques de calculs :

 

  • organiques : oxalate de calcium (80 % de tous les calculs), uriques (dépendant, entre autres choses, du pH urinaire), cystine (génétique), autres (cholestérol, calculs mous protéique).

     

  • minéraux : carbapatite, struvite ou phosphoammoniacomagnésiens (secondaires à l'infection urinaire chronique par des germes produisant de l'urée.

     

  • Médicaments : certains AINS, indinavir.

 

Ces cristaux se constituent de la manière suivante : 

 

Mode de constitution des calculs rénaux. Copyright François Kaeffer. Techniques d'élevage. Nantes

Mode de constitution des calculs rénaux. Copyright François Kaeffer. Techniques d'élevage. Nantes

 

La composition des calculs est donc indispensable pour connaître les mesures hygiéno-diététiques nécessaire afin de limiter la formation des cristaux.

 

Un point important : la vitesse de cristallisation est beaucoup plus importante que la vitesse de dissolution. C'est ce qui explique que cette pathologie soit si fréquente. D'autre part, cela explique aussi que les mesures hygiéniques et diététiques pour être efficaces doivent être maintenues sur une longue période... et si votre animal est sensible, même toute sa vie pour prévenir autant que faire se peut la récidive.

Bonne journée.

 

François Kaeffer

Publié dans Physio-pathologie