Un pré, sous le soleil

Publié le par Catherine, François et Anne

 

Le souffle haletant, il soulève des nuages de poussière. Couché sur la terre battue, il respire à peine. Sa mère est couverte de sueur... mais lui se déshydrate au sol.

 

Pour beaucoup, le bonheur réside dans cette parcelle à l'air libre, dans la liberté qu'elle représente... mais pour ses occupants, l'enfer est au rendez-vous. Sans un seul point d'ombre, avec un pelage épais, les animaux souffrent en ce paradis.

 

Les propriétaires ont souvent peur du vent, de la pluie ou du froid... mais la plupart des animaux sont plus sensibles à la chaleur. Et le soleil représente pour eux un fléau.

 

Bien évidemment, les jeunes, les animaux fragilisés et malades sont d'autant plus sensibles aux variations climatiques. Et la chaleur reste un des aléas climatiques les plus dévastateurs.

 

La liberté est un atout, si l'animal peut se soustraire aux aléas climatiques à sa guise.

 

Il est donc primordial de prévoir une protection naturelle ou artificielle efficace toute la journée et toute la nuit.

 

 

Pouliche couchée au soleil. Image soumise à droits d'auteurs. Techniques d'élevage 2014

Pouliche couchée au soleil. Image soumise à droits d'auteurs. Techniques d'élevage 2014

Publié dans Naturopathie, Ethologie, Elevage