Un autre exemple d'interaction minérale indirecte

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

Dans un précédent article, nous avons parler des interactions indirectes entre certains minéraux. Un autre exemple, mais plus complexe, est celui du sélénium et de l'iode.

 

Comme vous le savez l'iode est récupéré par la thyroïde afin de synthétiser la T4, une hormone thyroïdienne contenant 4 atomes d'iode. Cette hormone est d'une inefficacité navrante et nécessite de se faire retirer non pas l'appendicite mais un atome d'iode permettant de passer à la T3 et de multiplier.

 

Pour cette métabolisation, il faut une enzyme du foie séléno-dépendante : la iodothyronine 5'-deiodinase.

 

En cas de carence en sélénium, l'enzyme sera peu efficace et donc la quantité de T3 sera trop faible tandis que la quantité de T4 sera au plafond pour compenser mais sans grand succès.

 

Nous nous retrouvons devant le cas clinique d'une hypothyroïdie puisque l'hormone ne fera pas correctement son travail. Comme toute personne sensée voyant une hypothyroïdie, on augmente le taux d'iode dans la ration alors que c'est le sélénium qui pose problème.

 

Avec l'augmentation forte de l'iode dans la ration, on prend le risque d'une intoxication...

 

Certaines régions avec des vieilles montagnes et proches de la mer peuvent présenter ce type de configuration alors prudence...

 

Bonne journée.

 

François Kaeffer

Attelage à un. Techniques d'élevage 2014. Tous droits réservés.

Attelage à un. Techniques d'élevage 2014. Tous droits réservés.