Les deux vitamines à mettre en rapport (3ème partie)

Publié le par Catherine, François et Anne

 

Maintenant que vous savez tout sur les vitamines A et D, il faut savoir qu'il faut un rapport vitamine A / vitamine D de 5 à 10 dans l'alimentation.

 

Les raisons de ce rapport sont liées au métabolisme de l'os :

 

  • la vitamine A : la production de glucocorticoïdes est augmentée avec la vitamine A. La production de glucocorticoïdes est importante pour la trame de l’os puisque cette hormone entraîne une augmentation du catabolisme des protéines et donc une fragilisation de l’os. De plus, cette molécule régule la différenciation cellulaire en influençant l'expression des gènes (permettant ainsi la croissance, la production de cellules hématopoïétiques...).

 

  • la vitamine D : elle augmente l'absorption digestive de calcium et de phosphate et elle inhibe le taux de parathormone (laquelle donne une ostéolyse).

 

En bilan, la vitamine A va influencer la trame protéique de l'os et la vitamine D, la minéralisation de l'os. Un rapport se comprend comme la seule manière d'éviter des troubles de la croissance osseuse chez le poulain et maintenir l'état osseux chez le cheval adulte.

 

Un déséquilibre en faveur de la vitamine A, la trame protéique de l'os sera fragilisée mais comme la vitamine D continue de le minéraliser sans « encadrement » par la trame protéique, on obtient une hyperostose (hypertrophie osseuse donc des os anormalement épais) dans les cas extrêmes.

 

Un déséquilibre en faveur de la vitamine D, le taux de calcium va se distribuer uniformément dans tout l'organisme avec au final une calcification des tissus mous.

 

Bonne journée.

François Kaeffer

 

 

http://www.techniquesdelevage.fr/

http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage

 

Cheval en compétition d'attelage. Tous droits réservés. techniques d'élevage 2014

Cheval en compétition d'attelage. Tous droits réservés. techniques d'élevage 2014