Couleur, volume et caractéristiques de l'urine saine

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

Certaines pathologies se détectent par une urine d'aspect anormal, une fréquence ou une quantité différente de l'habitude... mais à quoi correspond cette urine « normale », quand faut-il s'inquiéter ?

 

La couleur est souvent la première chose que remarque le propriétaire.

 

Chez l'animal sain, elle est le plus souvent jaune à jaune pâle. Elle peut être légèrement brune chez les équidés de façon normale.

 

Laissée quelques minutes au contact de l'air ou dans la neige, l'urine peut prendre dans certains cas une couleur rougissante. Il est donc important de constater une couleur anormale peu de temps après l'émission de l'urine et idéalement, juste après la miction.

 

L'urine des équidés est naturellement trouble et visqueuse. Elle peut l'être également de façon normale chez les félins. Mais pour les autres espèces, l'urine devra être transparente.

 

La couleur de l'urine peut être influencée par la prise de diurétiques naturels ou chimiques (pensez à regarder les propriétés des plantes que vous donnez en phytothérapie notamment), certains tranquillisants, les corticoïdes mais aussi par la météo (temps chaud), l'exercice physique, l'alimentation, une supplémentation en sel, une consommation trop faible d'eau...

 

Néanmoins, en l'absence de cause évidente (comme celles précédemment citées), une urine trop claire ou trop foncée ou qui change brusquement d'aspect en cours de miction, doit amener à une consultation vétérinaire.

 

La présence de caillots ou de morceaux de muqueuses est un signe à ne pas négliger. Cependant, de petits cristaux dans l'urine sont parfois présents dans l'espèce équine de façon normale.

 

L'odeur, si elle est ammoniaquée ou anormalement fruitée, peut être un signe de désordre pathologique mais ce critère reste rarement discriminant.

 

Concernant le volume, voici quelques exemples de mictions normales :

 

 

Espèce

Volume d'urine

(ml/kg de poids corporel/jour)

pH urinaire

Chat

10 à 20

4,5 à 8,5

Cheval ou âne

3 à 18

7 à 9

Chèvre

10 à 40

7 à 8

Chien

17 à 50

5,5 à 7

Mouton

10 à 40

7 à 8

Lapin

20 à 35

8,2

 

 

Espèce

Volume d'urine

(ml/jour)

pH urinaire

Furet

20 à 30

6 à 7,5

Rat

17 à 20

8 à 9

 

Ces données sont très variables selon les individus et les conditions de vie. Néanmoins, le propriétaire pourra remarquer une diminution ou une augmentation importante de la quantité d'urine en l'associant à la fréquence de miction.

 

Le propriétaire veillera également à surveiller régulièrement que le comportement de son animal lors de la miction reste normal. Un animal qui n'arrive pas à uriner, qui force ou qui se retient pour uriner doit mener à une consultation, tout comme l'absence de miction.

 

Cet article a été rédigé par l'équipe de Techniques d'élevage, pour découvrir d'autres articles et les services de notre équipe, rendez-vous sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage

 

Chevreau - Tous droits réservés - Techniques d'élevage 2015

Chevreau - Tous droits réservés - Techniques d'élevage 2015

Publié dans Physio-pathologie, Analyses