Pourquoi fait-il cela ? Donner un sens au comportement

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

 

Comportement fantaisiste, amusant, troublant, angoissant... parfois un comportement interpelle et amène moult conclusions des propriétaires qui cherchent à donner un sens à celui qu'ils considèrent en être dépourvu.

 

Cette tentative repose sur une idée : aucun comportement n'est le fait du hasard et il possède un sens.

 

Mais ce sens peut être difficile à trouver, incongru selon nos préceptes ou multiple.

 

C'est pourquoi, la facilité pousse souvent à trouver un sens « humainement acceptable » à ces comportements : l'animal se moque, fait preuve de fainéantise, simule...

 

Que l'on considère ces explications cohérentes ou non vis-à-vis du comportement cité, il est assez simple de montrer que c'est bien pour cela que l'animal agit ou non.

 

Un comportement naît selon certains d'un concours de circonstances, selon d'autres ce serait le résultat d'une réflexion... mais au bout du compte, le résultat est identique, on a un comportement.

 

Lequel comportement se reproduira tant que la réponse attendue sera obtenue.

 

Tout comportement a un but final, ce but est le sens ou ce qui donnera la motivation à l'animal. C'est pour ce but que l'animal reproduira encore et encore le comportement « dédié ». Si ce comportement devient inopérant, l'animal viendra à en changer.

 

Vous estimez que votre animal se moque de vous ? Certes, mais dans quel but ?

 

Imaginons que le but soit de ne pas travailler, alors si le comportement n'empêche pas la poursuite du travail ou qu'il génère un travail, le comportement n'a pas d'intérêt et il cessera rapidement.

 

Mais si malgré la poursuite du travail, le comportement perdure, il faudra trouver un autre sens.

 

Certaines personnes considèrent que l'animal a un comportement seulement pour les ennuyer. Mais si ennuyer son propriétaire peut se montrer divertissant, cela n'en demeure pas moins une motivation peu importante pour l'animal, d'autant que le propriétaire se montre souvent agressif quand on l'énerve.

 

La punition est souvent utilisée pour limiter les comportements indésirables. Pourtant dans certains cas, elle n'est pas suffisante. La punition peut être un « détail » pour l'animal comparé au bénéfice que lui apporte le comportement ou la punition peut être bénéfique aux yeux de l'animal. C'est le cas de l'animal qui cherche à attirer l'attention. La punition est alors une attention, certes peu délicate, mais une attention qui peut susciter l'intérêt de l'animal.

 

De plus, si la punition peut amener rapidement à une solution, le besoin de l'animal reste inchangé. Et comme le comportement précédemment utilisé est devenu inopérant, il va en changer. La frustration de l'animal va s'ajouter à son précédent besoin et va s'exprimer dans ce nouveau comportement.

 

Il faut donc se montrer prudent et analyser le comportement en testant les différentes possibilités de réponses que pourraient attendre l'animal.

 

Il faudra également envisager que la réponse ne vienne pas du propriétaire mais de l'environnement, d'un autre animal... et qu'elle soit plus intéressante que les réactions de l'Humain.

 

En changeant l'environnement, en notant les différentes réponses de l'animal et en adaptant sa réponse, le propriétaire pourra trouver un sens à chaque comportement. Une fois le sens trouvé, il lui appartiendra de rediriger la satisfaction du besoin de l'animal dans un autre comportement ou d'accepter le comportement initial.

 

Cet article a été rédigé par l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos  articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage

 

Naseaux. Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Naseaux. Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Publié dans Ethologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :