Les troubles orthopédiques chez le poulain : syndrome de wobbler, ostéochondrose...

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

Le poulain est fragile, sensible aux aléas de la vie et à son environnement. Les troubles orthopédiques juvéniles, même s'ils ne sont pas toujours cliniquement décelables, apparaissent généralement avant que le poulain n'atteigne sa première année.

 

Durant cette première année de vie, tout est possible : la naissance du trouble, son aggravation, sa guérison temporaire ou définitive.

 

Les troubles orthopédiques juvéniles peuvent être détectés jusqu'aux deux ans du poulain et portent des noms différents. On y trouve, par exemple, le syndrome de Wobbler (conséquence d'une atteinte des cervicales qui comprime la moelle épinière), l'arthrite juvénile, la déformation angulaire des membres, l'ostéochondrose...

 

Ces troubles naissent d'un déséquilibre entre les forces qui s'exercent sur les os, les ligaments ou les cartilages et la résistance de ces éléments.

 

Les causes des troubles orthopédiques juvéniles ne sont pas encore clairement définies. Néanmoins, les forces exercées et la résistance des os, ligaments ou cartilages vont dépendre de différents facteurs.

 

Les facteurs génétiques vont notamment influencer la conformation, l'évolution ou le métabolisme du poulain.

 

Il existe des « familles » où les troubles sont plus fréquents à cause d'une particularité dans la conformation, l'évolution ou le métabolisme du poulain.

 

Les races dites « lourdes » ou à croissance rapide semblent prédisposées aux troubles. Certains problèmes de régulation hormonale, qui concernent notamment les hormones de croissance ou l'insuline, sont également suspectés dans la naissance de certains troubles.

 

Néanmoins, les facteurs génétiques ne suffisent généralement pas à provoquer les troubles et on peut avec une gestion rigoureuse en limiter l'impact.

 

Les facteurs extérieurs comme les chutes, glissades, coups de sabots... peuvent provoquer des traumatismes articulaires ou osseux. Ceux-ci vont générer des diminutions de la résistance des parties touchées ou des remodelages qui pourront par la suite générer des troubles.

 

Des infections sont parfois citées en facteurs prédisposants.

 

Dans tous les cas, il semble que l'alimentation de la jument gestante et du poulain soit déterminante dans l'évolution des troubles orthopédiques juvéniles. Cette alimentation permettra ou non l'apparition du trouble et influencera son évolution.

 

L'impact de l'alimentation sur les troubles orthopédiques juvéniles sera traité dans un autre article.

 

Cet article a été rédigé par l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos  articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage

 

Poulain au pré. Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Poulain au pré. Tous droits réservés. Techniques d'élevage