Puis-je demander un travail à mon cheval par temps chaud ?

Publié le par Catherine, François et Anne

 

 

Dans le cas d’un cheval convenablement entraîné pour l’effort qui lui est demandé, mais qui le jour d’une compétition par exemple, doit supporter des conditions de chaleur importante, il est intéressant de pouvoir déterminer objectivement quelles sont les mesures nécessaires à mettre en œuvre pour son rafraîchissement et d’autre part, s’il n’est pas préférable d’abandonner l’effort prévu.

 

Il existe un indice de chaleur qui permet de donner une idée de la capacité du cheval à transpirer et à évacuer sa transpiration suffisamment pour maintenir malgré l’effort sa température corporelle.

 

Il va sans dire qu’on suppose le cheval convenablement hydraté, avec une pierre à sel à disposition et éventuellement des électrolytes. En effet, la déshydratation, outre son influence néfaste sur l’état de santé du cheval le rend rapidement intolérant à l’effort.

 

Avec la température et l’hygrométrie, vous pouvez déterminer l’indice de chaleur.

 

Indice de chaleur. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Indice de chaleur. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

 

Dans la zone blanche, le cheval peut se refroidir lui-même.

Dans la zone vert pâle, le cheval doit être placé régulièrement dans un endroit frais

et aéré pour récupérer de son effort.

Dans la zone jaune pâle, le cheval doit être trempé à l’éponge ou douché

Dans la zone jaune soutenue, le cheval aura des difficultés à se rafraîchir

même avec une assistance

Dans la zone orange pâle, il y a nécessité de diminuer la vitesse et la durée de l’exercice.

Dans la zone orange soutenu, l’exercice est déconseillé

Dans la zone rouge, l’exercice est fortement déconseillé.

 

Catherine Kaeffer