Stimuler le système immunitaire de son animal

Publié le par Catherine, Francois et Anne

 

 

C'est une question qui revient souvent, une préoccupation pour beaucoup, comment stimuler le système immunitaire de son animal ?

 

Personne n'apprécie de voir son animal malade. Une angoisse à laquelle certains professionnels ont répondu en promettant de promouvoir les capacités naturelles de l'animal à se défendre : son système immunitaire.

 

Cette vision est tentante et pousse à un usage immodéré de certaines méthodes et de certains produits. Pourtant, stimuler l'immunité de votre animal, sans connaissance de causes, ce n'est pas rien et cela peut même être dangereux...

 

Stimuler le système immunitaire, c'est s'exposer à plusieurs risques dont découlent des contre-indications souvent non mentionnées sur les produits.

 

Il est préférable avant de stimuler le système immunitaire de s'assurer qu'il n'est pas en cause dans la pathologie que présente l'animal. En effet, si on stimule un système immunitaire, déjà trop performant, puisqu'il attaque son propre corps, on prend le risque d'augmenter le potentiel destructeur de la maladie. Il est donc déconseillé de stimuler un système immunitaire en cas de maladie auto-immune ou d'allergie. Il est préférable d'opter pour une régulation et non une simple stimulation du système immunitaire dans ces deux cas.

 

La stimulation du système immunitaire repose parfois sur les mêmes principes que les vaccins. On donne à l'animal une substance inconnue contre laquelle il se défend, ce qui augmente artificiellement son potentiel de réaction lors d'une prochaine infection. On utilise donc momentanément une partie des défenses immunitaires pour « lutter » contre ce « faux-pathogène ». Ce qui entraîne une perte d'immunité temporaire. Cette perte d'immunité, bien que largement compensée par la suite, n'est pas souhaitable sur un animal en phase aiguë d'une maladie. En effet, toutes ses défenses sont alors requises pour qu'il puisse s'en sortir.

 

Il existe aujourd'hui des méthodes et des produits dont on suppose qu'ils ont un impact sur le système immunitaire de nos animaux. Le système immunitaire étant très complexe, la connaissance en ce qui concerne les principes d'action nous échappe encore largement. Néanmoins, on constate dans certains cas précis des résultats qui ne semblent pas dus au hasard.

 

L'usage de ces méthodes ou produits se fera de façon bénéfique en dehors des cas cités ci-dessus (maladie auto-immune, allergie, phase aiguë d'une maladie) si on veille à respecter une certaine rigueur.

 

La stimulation du système immunitaire ne pourra être constante car on pourra observer alors deux phénomènes : une habituation ou une réaction excessive. L'habituation mènera à un système immunitaire plus tolérant (et donc moins à même de défendre l'organisme), tandis que la réaction excessive pourra mener à des maladies auto-immunes ou des allergies. La cure est donc à privilégier par rapport au traitement sur le long terme.

 

La stimulation du système immunitaire est donc un acte qui n'est pas anodin (même si on le fait avec des produits naturels) et qui demande réflexion. Stimuler sous-entend que l'on a prévu une éventuelle baisse de l'immunité transitoire, qu'on a mesuré le gain espéré dans les jours ou les semaines à suivre et qu'on a mesuré également les risques pris en donnant un juste dosage pendant un temps limité.

 

Stimuler l'immunité c'est bien, avoir un bon système immunitaire à la base, c'est mieux.

 

Or un bon système immunitaire s'obtient avec une alimentation équilibrée (surtout sur le plan vitaminique et minéral), un environnement sain et des conditions de vie saines. Tout stress physique ou psychique va diminuer l'immunité de votre animal. Prenez donc le temps de vous pencher sur ce problème avant de booster son système immunitaire.

 

 

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

 

Ânesse et ânon au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Ânesse et ânon au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés