Huiles essentielles et précautions d'emploi

Publié le par Catherine, Francois et Anne

 

 

 

De plus en plus présentes dans nos pharmacies, dans les produits du quotidien ou dans nos esprits, les huiles essentielles sont utilisées autant pour apporter un parfum que pour leurs vertus thérapeutiques.

 

L'usage quasi-quotidien de ces huiles concentrées en principes actifs ferait presque oublier la prudence nécessaire à leur usage.

 

Les connaissances en matière de tolérance des animaux vis-à-vis des huiles essentielles sont encore parcellaires. Il existe quelques données sur les doses toxiques ou efficaces données par voie orale à des rongeurs ou des poulets mais ces données restent difficilement transposables aux autres animaux, surtout quand les modes d'administration changent.

 

Pour l'usage thérapeutique des huiles essentielles, il est conseillé de faire examiner son animal par un vétérinaire et de décider du traitement avec celui-ci. N'hésitez pas à interroger le vétérinaire sur les effets « recherchés » du traitement et les éventuels effets qui pourraient vous amener à l'interrompre ou à ramener l'animal en consultation.

 

En dehors de cet usage thérapeutique, il existe plusieurs façons d'utiliser les huiles essentielles et à chaque « méthode » correspond des précautions d'utilisation.

 

Les huiles essentielles peuvent être utilisées pour purifier l'air, éloigner les insectes ou aider un animal ayant des problèmes respiratoires. Dans ce cas, l'animal est mis en présence de l'huile essentielle qui diffuse librement ou à l'aide d'un diffuseur.

 

Les précautions d'usage pour la méthode par diffusion sont :

 

  • de surveiller attentivement les réactions de l'animal,
     

  • d'empêcher tout contact entre le moyen de diffusion et l'animal,
     

  • de limiter les temps d'exposition aux huiles essentielles et d'offrir à l'animal une possibilité de s'y soustraire.
     

Les huiles essentielles sont également utilisées sur la peau de l'animal. Elles peuvent être utilisées pures, diluées ou en mélange avec d'autres composés. Leur usage peut avoir pour but d'éloigner ou d'éliminer les insectes ou les acariens, de soulager une douleur, d'aider à la guérison d'une plaie ou de lésions cutanées (brûlures, dermatites...)...

 

L'application d'huile essentielle sur la peau d'un animal nécessite de vérifier :

 

  • que l'animal ne peut pas se lécher la zone d'application ou que les huiles appliquées ne sont pas nocives si elles sont ingérées,
     

  • que l'animal supporte bien les huiles essentielles et ne développe par de réactions cutanées suite à cette application,
     

  • que le dosage est maîtrisé et que le produit en cas de réaction peut facilement être ôté,
     

  • que l'animal n'est allergique à aucun constituant du produit (huiles essentielles comprises).

 

Les huiles essentielles sont parfois utilisées dans l'alimentation animale. Cette utilisation pose question car elle apporte une petite quantité de ces molécules potentiellement allergènes tous les jours dans l'alimentation de l'animal. Le manque de données pose aussi la question d'une éventuelle toxicité sur le long terme.

 

Les précautions en matière de consommation d'huiles essentielles consistent à donner de faibles quantités sur des temps courts. Il est recommandé de ne donner aucun autre produit à visée thérapeutique de façon concomitante.

 

Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Tous droits réservés. Techniques d'élevage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :