La digestion de la cellulose par le poulain : les variations

Publié le par Catherine, Francois et Anne

 

La digestion du poulain est sujette à des questions, imprécisions et interprétations. Un fait surprenant est cependant à connaître pour mieux cerner certains problèmes spécifiques du poulain.

 

Le système digestif est contaminé dès la première semaine après la naissance par les bactéries cellulolytiques et deux mois plus tard, la concentration en ces bactéries dans les fèces est égale à celle d’un adulte. Et pourtant, le poulain ne peut pas digérer correctement la cellulose.

 

Il nous faut revoir notre façon de considérer la digestion  du poulain uniquement comme une simple composition insuffisante en bactéries cellulolytiques mais comme un problème aussi anatomique :

 

  • Le développement du tube digestif : taille, volume.

 

  • Le temps de transit influençant le temps de disponibilité pour la fermentation.

 

Cela a des répercussions sur la gestion de la ration entre le sevrage et 18 mois. Cette période est délicate à gérer pour plusieurs raisons :

 

  • Tout accélération du transit risque sera terriblement dommageable pour la digestion… Mais encore ?

 

Le son, le trèfle blanc sont par exemple des accélérateurs de la motilité intestinale et par extension : l’herbe jeune ! C’est sans doute une des raisons qui engendre une perte d’état rapide des poulains de moins de 18 mois à la mise à l’herbe au printemps. Il est donc nécessaire en tout début de printemps de rester avec un apport de foin et de limiter dans un premier temps l’accès à l’herbe jeune afin de conserver une croissance et un état optimal.

 

  • Un ralentissement de la croissance va engendrer une limitation du développement intestinal avec pour conséquence une capacité d’utilisation du foin plus faible que la normale.

 

Imaginons un 18 mois avec un retard de croissance le conduisant à 70 % de son poids adulte au lieu de 77.5%, C’est-à-dire que pour un cheval de 500 kilos poids adulte estimé, on a un retard de croissance d’environ 40 kg (37,5 pour être précis). Pas grand-chose en définitive.

 

On peut considérer en théorie qu’il a les capacités de digestion d’un adulte puisqu’il a 18 mois. Mais son retard de croissance de 40 malheureux kilos le place à un développement de 14-15 mois et non 18 avec les conséquences d’une digestion non-optimale de la cellulose.

 

Tout ceci est une théorie qui n’a pour seul mérite que de tenir la route en expliquant certains phénomènes observés.

 

Bonne journée.

François Kaeffer

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

Poulain non sevré et sa mère lors d'une présentation. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Poulain non sevré et sa mère lors d'une présentation. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :