Comment lire les préconisations d’un aliment ?

Publié le par Catherine, Francois et Anne

 

Vous achetez un aliment pour votre cheval. Sur l’étiquette ou sur la fiche technique, vous trouvez le plus souvent les préconisations du fabricant… que personne ne lit.

Et pourtant, elles sont fondamentales car elles vous indiquent les hypothèses que la personne qui a conçu l’aliment a faites et la façon dont elle a réfléchi le problème.

 

Comme j’ai le sentiment d’être aussi obscure que la lecture dans le marc de café par une nuit sans lune, je vous propose de réfléchir ensemble sur un exemple.

 

Il s’agit en l’occurrence d’un aliment élevage bien connu. La fiche technique donne les indications suivantes :

 

Juments :

A l’entretien : 1 à 3 kg + foin ou herbe à volonté

Dès le 8e mois de gestation : 3 à 4 kg + foin ou herbe à volonté

Début de lactation : 4 à 7 kg + foin ou herbe à volonté

Étalons :

Hors monte : 2 à 3 kg + foin ou herbe à volonté

Saison de monte : 4 à 5 kg + foin ou herbe à volonté

Poulains :

Du sevrage à 1 an : 2 à 3 kg + 1 kg d’aliment foal + foin ou herbe à volonté

Après 1 an : 2 à 3 kg + foin ou herbe à volonté

 

 

Prenons le cas où vous avez un poulain de 10 mois à alimenter. Les préconisations du fabricant pour un poulain du sevrage à 1 an sont de 2 à 3 kg de floconné élevage + 1 kg d’aliment foal + foin à volonté. 


Dans ce cas, vous savez que le concepteur du produit s'est basé sur les besoins 6-12 mois d'un poulain de 500 kg poids adulte donc un animal qui mange environ 7 kg de matière sèche.

 

Il a considéré qu'à cet âge, l'apport de protéines lactées était souhaitable (d'où la préconisation de 1 kg d’aliment foal qui en contient).

 

Il a formulé un floconné élevage qui marche pour l'ensemble de l'élevage (reproducteurs et poulains). Le rapport protidoénergétique (protéines /énergie ou g de MADC/UFC pour les intimes) doit être pour l’ensemble de la ration d’environ 80 g de MADC/UFC pour une jument gestante ou un étalon, 90 g de MADC/UFC pour une jument en lactation, 100 g de MADC/UFC pour un poulain de 18 mois mais 120 g de MADC/UFC pour un poulain de moins de 1 an.

 

On comprend donc aisément qu’il est assez facile de faire une cote mal taillée acceptable pour la jument quel que soit son stade, l’étalon et le poulain jusqu’à 18 mois d’autant qu’un surcroît en protéines ne pose aucun problème s’il est raisonnable.

 

Par contre, pour le poulain de 1 an, les 120 g de MADC/UFC sont vraiment par trop éloignés des 80 g de MADC/UFC de la gestante.

 

Il fallait donc augmenter à la fois la quantité et la qualité des protéines pour adapter la formule à un poulain de 10 mois.

 

Donc le concepteur avait deux choix possibles : soit faire un aliment spécifique pour poulain de moins de 1 an comme le font certaines marques soit mixer un aliment élevage classique avec un aliment très appétent, très riche en protéines lactées avec une formulation très proche d’un aliment d’allaitement et destiné aux poulains de moins de 6 mois. En quelque sorte, il « maternise » l’aliment.

 

Il a choisi la seconde possibilité.

 

Il apporte grosso modo 3 kg d'aliment soit environ 40-50 % de la ration, le reste étant amené par le foin. De ce fait, il considère qu'il arrivera à couvrir les besoins du poulain même si le foin n'est pas génial. 


Dans son calcul théorique, il estime les apports du foin (qu'il minore un peu pour ne pas prendre de risques) et de 1 kg de d’aliment foal et il compare aux besoins. Supposons à titre d'exemple qu'il en conclue qu'il lui manque 100 mg de cuivre pour couvrir les besoins. Il prévoit que le poulain aura au minimum 2 kg d'aliment élevage et donc il met 50 mg de cuivre par kg.

 

Donc il couvre les besoins d'un poulain théorique de cette façon.

 

Le résultat de son calcul et partant la formulation de l’aliment a toutes les chances de convenir à notre poulain si deux conditions sont remplies :

 

1. Nous l’utilisons en suivant ses préconisations.

 

2. Notre poulain est comparable au poulain théorique du calcul du concepteur de l’aliment c’est-à-dire qu’il est prévu pour faire 500 kg à l’âge adulte.

 

Si une de ces conditions n’est pas remplie, il faudra passer par un calcul pour adapter correctement la ration à notre poulain.

Catherine Kaeffer
 

 

Granulés pour poulain. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Granulés pour poulain. Techniques d'élevage. Tous droits réservés