Chats : insecticides, huiles essentielles...

Publié le par Alpha et Omega

 

 

De nombreux produits sont déconseillés chez le chat. Cette espèce possède en effet une particularité métabolique qui la rend sensible à certains produits utilisés couramment chez les autres espèces.

 

Le chat est déficient en glucuronyl transférase des phénols, une enzyme qui permet la métabolisation des dits phénols.

 

En effet, chez les chiens ou les humains, les phénols arrivent dans le foie, sont transformés puis sont métabolisés via cette enzyme afin d'être éliminés dans l'urine, la sueur...

 

Mais chez le chat, si le début de l'histoire est le même, la métabolisation via l'enzyme ne se fait pas. On a donc une accumulation des composés dans le foie avec une élimination lente.

 

En moyenne, là où votre chien mettra 8 heures à « traiter » le phénol, le chat mettra 3 jours.

 

Or si garder une molécule 8 heures en stock peut ne pas être trop délétère, la même quantité gardée 3 jours pourra devenir toxique.

 

Et dans le cas d'une exposition régulière, le seuil toxique sera plus vite atteint chez le chat que chez le chien.

 

Le problème, c'est qu'on retrouve des phénols dans beaucoup de produits utilisés couramment.

 

On a des phénols dans certains insecticides, dans certaines huiles essentielles, dans certains médicaments pour humains et même dans certains produits destinés aux chats.

 

Tant que la dose reste en dessous du seuil de toxicité ou que l'utilisation est conforme aux prévisions, tout va bien. Mais quand la quantité de phénol devient trop importante, les symptômes apparaissent. Ces symptômes comprennent, entre autres, la salivation, les vomissements et les convulsions. La nécrose hépatique est une conséquence fréquente de l'intoxication aux phénols.

 

Tous les ans, des chats meurent d'une intoxication aux phénols.

 

L'exposition peut être accidentelle : contact suite au jeu entre un chat et un chien traité, ingestion de médicaments humains...

 

Mais il existe aussi des cas d'intoxication par usage d'huiles essentielles, de produits non destinés aux chats ou de produits destinés aux chats mais mal utilisés.

 

Il convient donc d'être prudent quand on utilise un produit contenant du phénol sur un chat et de s'en passer autant que possible.

 

Anne Anta

Chatte Bengale. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Chatte Bengale. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Publié dans Métabolisme