Gérer le coup de chaleur en pratique

Publié le par Alpha et Omega

 

Maintenir une température suportable pour les animaux est un véritable défi quand le thermomètre grimpe. L'accès à un espace ombragé et la création de courants d'air ne permettent pas toujours d'éviter le coup de chaleur.

 

Celui-ci se traduit au départ par un comportement anormal : l'animal se montre agité, agressif ou au contraire trop calme, il peut boiter ou avoir une démarche "bizarre"... et ne pas spontanément chercher à se rafraichir ou à boire. Dans certains cas, le malaise de l'animal va même jusqu'à lui faire refuser de l'eau si on lui en propose.

 

N'attendez pas d'en arriver à la perte de conscience ou aux séquelles : il fait chaud et votre animal est bizarre, agissez !

 

Le premier réflexe c'est de doucher ou de mouiller son animal avec de l'eau froide. Pourtant, il est admis qu'une eau trop froide est contre productive quand on souhaite refroidir rapidement un animal.

En effet, au contact de l'eau froide, les vaisseaux sanguins se réduisent et au lieu de faire baisser la température, on provoque un choc qui amène l'animal à la garder le plus possible.

Pour refroidir un animal, prenez donc de l'eau à température ambiante et faites en couler une grande quantité. Car l'eau va se réchauffer au contact de votre animal, il faut donc la renouveler pour garantir un refroidissement correct. Méfiez-vous du pelage qui garde l'eau et évacuez avec le plat de votre main ou un couteau de chaleur l'eau au fur et à mesure pour bien la renouveler.

Si vous n'avez qu'une quantité d'eau limitée à disposition, créez un courant d'air (pour cela un tissu, un carton fort ou votre souffle suffit) et appliquez l'eau en priorité sur les zones fortement vascularisées : la tête, le cou, les coussinets, entre les cuisses...

 

Si vous n'avez pas beaucoup d'eau et un morceau de tissu à votre disposition (ou un mouchoir en papier), utilisez le tissu en le mouillant et en le plaçant sur la tête de votre animal. Puis créez un courant d'air.

Cette dernière technique permet de commencer les soins avec très peu d'eau mais elle est moins efficace pour refroidir l'animal. Considérez donc qu'elle vous donne seulement le temps de trouver davantage d'eau.


Quand il fait chaud, ne partez jamais en balade sans une bouteille d'eau pour vous et une pour votre animal. Vous reviendrez souvent avec mais vous serez heureux le jour où elles vous serviront.

 

Toutes ces opérations devront être réalisées dans l'idéal à l'ombre.

 

Un coup de chaleur, même peu symptomatique, peut avoir des répercussions sur le système digestif. La flore intestinale pourra être particulièrement touchée voire détruite entièrement si l'animal passe trop de temps à essayer de se rafraichir en vain.

 

Il n'est donc pas rare qu'un animal vomisse, ait des diarrhées ou fasse une colique suite à un coup de chaleur. Surveillez votre animal dans les 24 h qui suivent et mettez en place des mesures préventives (probiotiques, liquide de réhydratation...).

 

Anne Anta

Chat au soleil. Tous droits réservés. Techniques d'élevage.

Chat au soleil. Tous droits réservés. Techniques d'élevage.

Publié dans Physio-pathologie, Elevage