De l'eau propre

Publié le par Alpha et Omega

 

Le chat qui boit de l'eau dans les soucoupes sous les pots de fleur, celui qui boit directement au robinet...

 

Si chacun s'accorde sur le besoin d'avoir un accès à de l'eau propre en permanence, la définition de l'eau propre reste encore difficile à établir. D'autant qu'ici encore, certains animaux pourraient avoir une définition personnelle de cet aspect.

 

Pour les Humains, l'eau propre est avant tout exempte de pathogènes et de composés toxiques en grandes proportions. L'eau de ville est traitée pour se rapprocher de cet idéal et est qualifiée de potable ou non.

 

Quand l'eau est destinée aux animaux, la plupart des propriétaires considèrent que cette nécessité d'absence de pathogènes est moins importante. Ainsi, pour les animaux, l'eau de pluie, l'eau issue de la mare, de la rivière ou d'un étang pourra être qualifiée de propre par le propriétaire dès lors qu'elle ne sera pas croupie.

 

Deux propriétaires pourront ainsi avoir une idée différente sur la qualité de l'eau nécessaire pour être destinée aux animaux.

 

Des divergences d'opinions que l'on retrouve chez les animaux. Certains individus seront ainsi plus ou moins tolérants concernant la qualité de l'eau. Une qualité qu'ils jugeront au travers de leurs sens.

 

Et si leurs sens peuvent se révéler trompeurs, c'est néanmoins l'animal qui décidera ou non de consommer l'eau proposée. Or de nombreuses pathologies, notamment celles impliquant les reins ou la vessie, évoluent en fonction de la quantité d'eau consommée.

 

Quelques astuces peuvent permettre d'augmenter l'abreuvement sans changer l'eau proposée :

 

La menthe a démontré ses capacités à redonner un goût agréable à l'eau et à en masquer les odeurs.

 

Le sirop, le jus de fruit et le jus de viande (selon les espèces) peuvent aussi être efficaces s'ils sont utilisés avec modération, en renouvelant et en nettoyant suffisamment l'abreuvoir pour éviter tout développement de pathogènes.

 

L'usage du sel, bien qu'efficace, peut être néfaste dans certains cas et ne doit donc pas être systématisé.

 

Mais l'idéal sera toujours de proposer aux animaux plusieurs sources d'eau afin qu'il puissent choisir au quotidien selon leurs besoins et les qualités de l'eau du moment.
N'hésitez pas également à proposer l'eau en plusieurs points ou à proposer l'eau dans différents contenants... chaque animal a ses préférences et il est important de les respecter.

 

De l'eau courante, à l'eau de l'abreuvoir automatique en passant par la gamelle du chien ou du chat constituée d'eau de source en bouteille... l'eau fait partie du quotidien et doit être considérée avec autant d'attention que tout autre aspect de la vie de nos animaux afin de favoriser leur bien-être.

 

Anne Anta

 

Chatte Bengale. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Chatte Bengale. Techniques d'élevage. Tous droits réservés