Pourquoi un cheval peut-il faire une hyperlipémie ? 1.Transport et stockage des lipides

Publié le par Alpha et Omega

 

La simplicité de la question n’a d’égale que la complexité de la réponse… mais comme on dit : « Haut les cœurs ! ».

 

Commençons par l’absorption des lipides et leurs transports dans le sang.

 

Les triglycérides sont lysés dans l’intestin grêle en glycérol et acides gras lesquels sont absorbés par les entérocytes.

 

Le transport des acides gras est un brin complexe puisque les acides gras ne peuvent circuler tels quels dans le sang, il faut un mode de transport… il en existe même plusieurs :

  •  Micelles : ce sont des agglomérats d’acides gras lorsqu’ils sont sous forme dite libre. Elles sont produites par les adipocytes et sont récupérées par le foie.

 

  • Chylomicrons : mode de transport constitué au niveau des entérocytes et contenant certaines apolipoprotéines qui permettent l’identification. Cette forme transporte les lipides absorbés vers les muscles et les adipocytes. 

 

  • VLDL, HDL et LDL : modes de transport constitués au niveau du foie et contenant certaines apolipoprotéines qui permettent la distinction des différentes formes, en plus de leurs densités respectives et de leurs compositions. Ces formes sont à destination des muscles.

 

Le stockage a lieu en deux endroits distincts de l’organisme : le foie et les adipocytes. Dans les deux cas, les   acides gras sont stockés grâce à une liaison avec une molécule de glycérol, cette famille de molécules est appelée triglycérides. Cette dernière possède trois sites de liaisons des acides gras avec ses trois groupements hydroxydes. Il existe donc trois noms différents en fonction du nombre d’acides gras liés au glycérol.

 

  • 1 acide gras : monoacylglycérol,

​​​​​​​​​​​​​​

  • 2 acides gras : diacylglycérol,

​​​​​​​

  • 3 acides gras : triacylglycérol.

 

Le principe de base est de considérer que toutes les formes sont présentes dans les adipocytes mais que la proportion de chacune de ses formes est fonction du niveau de la quantité d’acides gras à stocker.

 

Trois enzymes sont particulièrement importantes pour comprendre le mécanisme entraînant une hyperlipémie : l’ATGL (adipose triglycéride lipase), la HSL (hormone sensitive lipase) et la MTP (microsomal triglyceride transfer protein). Les deux premières sont situées dans les adipocytes tandis que la dernière est située au niveau du foie.

 

Bonne journée.

 

François Kaeffer

Poney shetland. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Poney shetland. Techniques d'élevage. Tous droits réservés