Vinaigre de cidre et ulcère gastrique chez les équidés

Publié le par Alpha et Omega



Ajouté dans la ration quotidienne des équidés, le vinaigre de cidre aurait de nombreuses vertus et pourrait, selon certains, soulager un ulcère gastrique... mais que sait-on exactement de l'effet du vinaigre de cidre sur les équidés ?

La plupart des données reprises par les adeptes du vinaigre de cidre proviennent d'expériences humaines dont les conclusions sont encore floues.

Le vinaigre de cidre a ainsi été accusé d'aggraver des ulcères gastriques, d'être peu efficace contre Helicobacter pilorii. Mais il a aussi été montré qu'il avait un effet sur la sensation de satiété et pourrait ralentir la digestion de certains glucides.

Pour certains auteurs, le vinaigre de cidre aurait des propriétés alcalinisantes en créant une acidité importante dans l'estomac qui produirait en réponse moins d'acide pour digérer. Ces auteurs mettent en avant une agressivité moindre du vinaigre et donc un effet positif sur les ulcères.

Néanmoins, on ne parle ici que de données humaines et non équines.

Chez les équidés, aucun test n'a été réalisé sur les bienfaits du vinaigre de cidre sur les ulcères.

Certaines études font mention d'un usage de vinaigre de cidre dans l'alimentation équine quotidienne chez les chevaux sujets aux coliques dites à enthérolithiases. Ces coliques résultent de la formation de calculs composés de minéraux et de débris au niveau du côlon. L'ajout de vinaigre de cidre dans la ration a eu pour résultat d'acidifier le contenu du tube digestif au niveau du côlon et de faciliter la dégradation des calculs.

L'ajout de vinaigre de cidre chez les équidés semble donc acidifier le contenu digestif. Il ne semble pas que les équidés compensent l'acidité ajoutée par le vinaigre. Le vinaigre serait donc, à priori, plus néfaste que bénéfique pour les équidés sujets aux ulcères gastriques.

Il convient de noter qu'aucun cas d'apparition d'ulcère n'a été noté lors des expériences. Cependant, les chevaux atteint d'entérolithiase avaient un régime riche en granulés, chose qui n'est pas recommandé en cas d'ulcère. On peut donc avancer l'hypothèse que l'action du vinaigre de cidre permet de limiter les problèmes d'ulcère liés à une alimentation trop concentrée mais est plutôt néfaste si l'alimentation est pauvre en concentrés.

Or dans de nombreux cas, le propriétaire passe son équidé à une alimentation "sans céréales" incompatible avec un usage du vinaigre de cidre qui n'aura alors que des effets secondaires. Ces effets peuvent être invisibles sur le plan clinique ou se traduire par une aggravation de l'ulcère, une perte d'appétit, une diarrhée...

L'usage du vinaigre de cidre reste donc limité en cas d'ulcère.

Anne Anta

Cheval en défense à la main. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval en défense à la main. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :