Nos voisins, les rongeurs et les biocides

Publié le par Alpha et Omega



Visitant les stocks de nourriture, présents dans les granges, les abris ou les greniers. Les rats et les souris posent souvent un problème économique et sanitaire.

Face à ces envahisseurs, les souricides et raticides sont utilisés. Des biocides qui n'attirent pas que les rats et les souris, espèces prolifiques et communes.

Les appâts peuvent attirer des animaux domestiques, des oiseaux ou des grands mammifères. L'usage de boîtes de sécurité est donc nécessaire pour protéger les espèces non ciblées.

Les appâts sont également particulièrement attirants pour les rongeurs... c'est logique, mais ce n'est pas forcément judicieux quand on sait que certains rongeurs sont menacés d'extinction.

Le lérot est un petit rongeur menacé de disparition... et il adore les graines, y compris les graines empoisonnées.

Il existe pourtant d'autres solutions.

La première est d'éliminer l'accès à la nourriture ou de le rendre plus difficile. Les bacs fermés et les tonneaux métalliques sont efficaces. Les armoires et les étagères mettent à l'abri de certains rongeurs peu acrobates.

Ensuite pour les espaces restreints, on peut utiliser un ou des pièges qui attrapent les rongeurs sans les blesser. Les pièges multiprises sont les plus "doux" et gardent même la longue queue fragile du lérot intacte. Il suffit ensuite de relâcher ses prises dans un milieu adapté loin de chez soi.

Les ultrasons donnent des résultats aléatoires et nécessitent un investissement important.

Vous pouvez aussi user de la méfiance des rongeurs et adopter un chat ou un chien. Sa seule présence limitera les intrusions mais à moins d'avoir un excellent chasseur, n'espérez pas de miracle.

Enfin, prenez le temps d'observer vos voisins. Ce sont des animaux qui aiment leurs petites habitudes. Ils aiment grignoter sur tel morceau de carton, placez un piège à proximité. Ils longent tel mur, voilà un coin pour mettre un peu de répulsif. Ils dorment dans tel coin, les ultrasons y seront efficaces...

Anne Anta

Lérots en cage puis relâchés dans la natureLérots en cage puis relâchés dans la natureLérots en cage puis relâchés dans la nature

Lérots en cage puis relâchés dans la nature

Publié dans Sujets qui fâchent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :