Choisir un aliment « fibres » pour son cheval

Publié le par Alpha et Omega

Vous souhaitez pour une raison ou une autre augmenter la teneur en fibres de la ration de votre cheval.

La première idée qui vient à l’esprit est évidemment d’augmenter la quantité de fourrage. Mais ce n’est pas toujours possible.

Il peut donc être intéressant pour vous de recourir à un aliment « fibres » comme il en existe beaucoup sur le marché.

Quels sont les critères de choix à retenir ?

Il faut bien sûr que l’aliment en question corresponde au niveau des apports nutritionnels à votre besoin.

Mais il faut aussi, puisque c’est ce que vous recherchez que la teneur en fibres de l’aliment soit élevée. Ceci étant il parait évident qu’un aliment intitulé « Cheval Génial Fibres » sera par définition riche en fibres.

Méfiez-vous des évidences !

Les fibres apparaissent au niveau de l’analyse chimique de l’aliment sous la dénomination « cellulose » ou « cellulose brute » voire « fibres » dans de très rares cas.

Pour vous donner une échelle de valeurs, l’orge a une teneur en cellulose brute d’environ 5 %,  l’herbe déshydratée ou les granulés de luzerne que l’on incorpore dans les aliments tournent autour de 20-28 %, le foin « normal » est en général supérieur à 30 %, la paille de blé est à 38 %.  Un aliment club classique tourne généralement autour de 9-14 % de cellulose brute.

Si on prend les aliments du marché qui contiennent le mot « fibre » dans leur dénomination ou dans leur phrase descriptive, on constate des écarts importants :

A titre d’exemple, on a :

Un aliment « à base de fibres » qui dose 22 % de cellulose brute

Un « floconné fibreux » à 13 % de cellulose brute

Un aliment dénommé « ... Fibre »… à 9 % de cellulose brute.

J’ai même trouvé dans la même gamme d’aliments pour chevaux avec une activité soutenue, la spécialité « sport » à 13 % de cellulose brute et la spécialité « fibre » à… 8 % de cellulose brute !

Et évidemment il existe aussi des produits à teneur en cellulose brute élevée et qui n’ont pas la dénomination « fibre ».

Donc pour faire votre choix, il est indispensable de retourner le sac ou de chercher l’étiquette, la fiche technique pour savoir si l’aliment que vous voyez est conforme ou pas à ce que vous en attendez.

Catherine Kaeffer

Cheval en train de manger. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval en train de manger. Techniques d'élevage. Tous droits réservés