Atteinte du tube digestif et probiotiques

Publié le par Alpha et Omega

 

 

 

Diarrhée, ballonnements, flatulences... quand le tube digestif se dérègle, le réflexe est souvent de donner des probiotiques : levure de bière, yaourt et autres bactéries « bénéfiques ».

 

Le résultat est généralement à la hauteur des attentes. Le transit s'améliore visiblement, les petits soucis disparaissent et pour peu que l'on n'y prenne pas garde, on penserait que l'animal est guérit.

 

Extérieurement, il est vrai que tout va bien.

 

Et pourtant, dans certains cas, l'arrêt de la complémentation provoquera une rechute brutale au bout de quelques jours ou de quelques semaines. Le propriétaire s'empressera donc de redonner des compléments puisque cela lui faisait tant de bien.

 

Il fera là une erreur, car cette détérioration suite à l'arrêt du traitement est le signe que les compléments ne soignent pas, ils cachent le problème.

 

Les probiotiques sont efficaces si c'est la flore qui est en cause. Ils vont aider l'animal à en refaire une autre. Choisissez un bon probiotique pour un résultat durable (lien).

 

Mais si le problème est autre : parasitisme élevé, pathogène, traumatisme... Les probiotiques vont éliminer certains symptômes mais ils seront impuissants face à la cause.

 

Si bien que l'apport permanent ou régulier de probiotique est à l'origine de diagnostics tardifs des atteintes chroniques du tube digestif.

 

Ces diagnostics tardifs compliquent les traitements et réduisent d'autant les chances de réussite de ceux-ci.

 

Le probiotique ne doit pas être donné en continu. Et si vous constatez à l'arrêt d'un traitement de quelques jours la reprise des symptômes, contactez votre vétérinaire pour faire un examen approfondi de votre animal.

 

Anne Anta

Tous droits réservés à Techniques d'élevage

Tous droits réservés à Techniques d'élevage

Publié dans Alimentation, Naturopathie