Le psyllium contre le sable

Publié le par Alpha et Omega

La graine de psyllium (Plantago ovata) possède une assez bonne réputation et particulièrement dans le cadre de la prévention des coliques de sable.

La composition peut sans doute donner une (ou plusieurs) idées :

Composition de la graine de Psylium
  Protéines17,4 %Albumine35,8 %
  Globuline23,9 %
  Prolamine11,7 %
  Lysine6.82 %
  Fibres24,6 %Fibres solubles20,3 %
  Fibres insolubles79,7 %
  Matières grasses6,7 %Acide linoléique40,6 %
  Acide oléique39,1 %
  Acide linolénique6,9 %
  Mucilages12 %Arabinose22,6 %
  Xylose74,6 %

 

Le psyllium possède une grande quantité de fibres insolubles et une forte quantité de mucilages. Ces deux caractéristiques augmentent considérablement le poids des selles : les fibres insolubles augmentent l’indigestible et les mucilages absorbent une grande quantité d’eau.

Cela peut aider à diluer les éléments susceptibles de provoquer une colique d’impaction. Par contre, au vue de la faible quantité de matières grasses, nous pouvons écarter leur utilisation pour assurer une élimination des particules. Ce ne peut donc être utilisé en curatif.

Les mucilages du psyllium engendrent une forte viscosité bien pratique pour englober des particules.

Cependant, il existe deux difficultés à l’emploi à moyen et long terme de ce type de produit :

  • La dose. En effet, le tout est de trouver le dosage en fonction de la taille du bol alimentaire. Dans le calcul de ration en fonction du taux d’amidon, de l’état physiologique et de l’âge, le nombre de repas peut varier et donc le bol alimentaire peut être plus ou moins important.
  • Les mucilages absorbent de l’eau en grande quantité, il est donc nécessaire de prendre garde à la disponibilité de l’eau.

Bonne journée.

François Kaeffer

Chevaux au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Chevaux au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :