Les ulcères : cachez ce trou que je ne saurais voir (Partie 2)

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

La phytothérapie peut répondre dans une certaine mesure en tant que traitement. Cependant, du fait des particularités du cheval et de sa sensibilité digestive et aux intoxications, il ne reste plus un vaste choix.

Phytothérapie et ulcères

Noms latins

Activités

Parties à utiliser

Doses

Matricaria recutita

Combinaisons entre elles efficace.                                               Action cytoprotectrice, antisécrétoire : diminution acide et leucotriènes, augmentation prostaglangines E2 et mucine. Dose-dépendant.

Fleurs, huile essentielle

20g/j ou quelques gouttes (H)

Silybum marianum

Feuiles et tiges

100-300 g 3x/j

Curcuma longa

Extrait éthanol : inhibition spécifique de la sécrétion gastrique par blocage des récepteurs H2 de manière compétitive.

Rhizome

1,5-3 g/j (H)

Vaccinum myrtillus

Activité antiulcèreuse à l'aide des anthocyanes

Feuilles et baies

15-20 g/j (H) (P)

Althea officinalis

Antiulcéreux grâce aux mucilages et aux anthocyanes.

Feuilles

une pincée/j dans eau bouillante (H) (P)

Agrimonia eupatorium

Antiinflammatoire (acide salicylique) et antiulcéreux grâce aux flavonoïdes.

Feuilles

50 g/500 ml eau bouillante/j (H) (P)

Calendula officinalis

Combinaison très efficace contre les sécrétions gastriques.

Plante entière

5 g (H) (P)

Trigonella foenum-graecum

Diminution sécrétions acides et protection grâce à l'augmentation des glycoprotéines des cellules.

 

50-60 g/j (H) (P)

Légende :

(H) = chez l'Homme                                 

(P)= nécessite une préparation voire des ingrédients supplémentaires.

En termes de molécules, il nous faut dans de nombreux cas au moins :

  • Un pansement gastrique ou équivalent ;
  • Un antisécrétoire (sans être trop fort sinon, nous déplacerons le problème vers un problème de maldigestion) ;
  • Un anti-inflammatoire (afin de limiter la douleur) ;
  • Un cicatrisant.

Le reste peut servir à améliorer des points comme la nervosité, les sécrétions hépatiques… Mais pour l’essentiel, ces 4 points devront se retrouver pour s’attaquer directement à l’ulcère.

Bonne journée.

François Kaeffer

Cheval de CSO. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval de CSO. Techniques d'élevage. Tous droits réservés