Qu’est-ce qu’un foin épié ?

Publié le par Catherine Kaeffer Alpha et Omega

On voit parfois recommandé, notamment pour certaines pathologies, l’utilisation d’un foin épié.

Mais qu’est-ce qu’un foin épié ?

Les foins de pré sont le plus souvent composés d’une part importante de graminées fourragères : ray-grass, dactyle, fétuque, fléole…. Ce sont des plantes appartenant à la même famille que le blé.

Elles ont cependant la caractéristique d’être généralement vivaces c’est-à-dire de repartir d’une année sur l’autre.

Au printemps, la plante va démarrer en fonction des paramètres extérieurs comme la présence d’eau, la température et l’ensoleillement.

Pour démarrer sa croissance, il va lui falloir de l’énergie qu’elle trouvera dans ses réserves placées en bas de ses tiges (fructanes) ou bien grâce à la photosynthèse.

Elle va dans un premier temps développer ses feuilles. Ensuite, comme le blé ou l’avoine, elle va former un épi au sein de sa gaine, qui va petit à petit monter dans la gaine (stade montaison), pour enfin apparaître au jour (stade épiaison).

Pour le blé ou l’avoine, l’épi est tellement important par rapport aux capacités de la plante qu’elle doit mobiliser toutes ses réserves. Les feuilles vont donc totalement disparaître et la tige ne sera bientôt plus qu’un tube vide. Une fois l’épi formé (et donc la descendance assurée) la plante, épuisée meurt.

Pour un ray-grass ou une fétuque, l’épi et surtout les graines qu’il contient sont très petites. Regardez un lot de semences pour gazon. La taille des graines est 10 fois moins importante que celle d’un grain de blé au bas mot. Plus petites donc moins de réserves dans la graine, donc un coût moindre pour la plante mère. Elle peut dès lors garder des feuilles et survivre à la production de la graine.

Une fois cet épi fait, que les graines se détachent dans le vent, que l’herbe soit fauchée ou broutée, il n’y aura plus de nouvel épi cette année là. Les cycles suivants seront uniquement feuillus.

Vous avez donc une formation d’épi une fois par an, généralement vers la mi-juin mais avec évidemment des variations très importantes suivant les espèces, l’année, le sol, le mode d’exploitation…

On appelle cycle la période entre deux exploitations de la plante.

Supposons un pré qui n’a pas eu de chevaux en hiver. Il pousse au printemps. Les plantes fabriquent leur épi. Il est fauché. On a un foin dit de 1er cycle.

On le laisse repousser 6 semaines. On le fauche à nouveau. On a un foin de 2ème cycle. Etc.
Ces foins de repousse, suite à une exploitation qui a sectionné l’épi et donc sur une herbe uniquement feuillue sont dans le milieu du cheval parfois appelée regain.

La présence d’épis dans votre foin est donc l’indice que vous avez affaire à un premier cycle (puisque vous avez l’épi) relativement tardif (puisqu’il a eu le temps de se former).

Petite exception : vous pouvez avoir une coupe très tôt au printemps, souvent appelée coupe de déprimage, qui a lieu avant que l’épi se forme. Dans ce cas, comme il n’a pas été coupé, il se formera au cycle suivant et donc là vous aurez un second cycle épié. Mais cette pratique n’est pas très fréquente dans le milieu du cheval.

Plus fréquente par contre, est la situation où l’herbe n’a quasi jamais l’occasion de faire son épi. C’est le cas lorsque vous avez un pâturage continu au moins sur les zones surpâturées. La plante alors ne pourra pas se ressemer naturellement sauf à partir des zones de refus ce qui est souvent notoirement insuffisant. Elle disparaîtra donc petit à petit au fil des années au profit de plantes qui peuvent épier plus bas, qui sont peu appréciées ou qui ont un mode de reproduction végétatif. 

Vous avez aussi cette situation en pâturage rotatif si la rotation est trop rapide. Dans ce cas, l’épi a souvent le temps de se former mais est consommé alors qu’il est encore dans la gaine (stade montaison).

Un foin épié est donc un foin où si vous regardez les plantes qui le composent, la moitié des graminées au moins porte un épi qui a évidemment un aspect différent entre un ray-grass, une fétuque ou un dactyle mais qui est présent.

Dans un prochain article, nous verrons les avantages et les inconvénients de produire et d’utiliser un foin épié.

 

Catherine Kaeffer

Epis. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Epis. Techniques d'élevage. Tous droits réservés