Des minéraux pour les bactéries : généralités

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

Les minéraux sont aussi importants pour le cheval proprement dit que pour les bactéries de sa flore digestive. Cependant, au vu de la structure digestive, le cheval est le premier à se servir sur le bol alimentaire par rapport aux bactéries du gros l’intestin. Or La quantité de bactéries et donc, les besoins sont plus forts dans le gros intestin.

Toute la difficulté est de savoir ce qui arrivera effectivement au niveau de ces bactéries :

  • Le minéral sous forme libre : normalement cette forme est absorbée dans l’intestin grêle mais une petite quantité peut arriver sous cette forme pour deux principales raisons :
    • Saturation des systèmes d’absorption.
    • Entourés par des molécules digérées uniquement par les bactéries (cellulose…)
       
  • Le minéral sous forme de sel : inutilisable.
     
  • Le minéral sous forme complexé par des complexes digérés par les bactéries uniquement (phosphore phytique par exemple).

Ensuite, les bactéries utilisent ce qu’elles peuvent récupérer. Chacun de ces minéraux possède son utilisation interne au niveau des organites (« organes » cellulaires ou bactériens : mitochondrie, peroxysomes…). Cela peut donner une idée sur le caractère essentiel de tel ou tel minéral.

Les cas de carences ou d’excès sont aussi importants pour les bactéries que pour le cheval. Ils permettent de déterminer le risque de mortalité bactérienne, les capacités de multiplication bactérienne, les capacités métaboliques et donc digestives…

Voilà un champ d’investigation pour l’équipe de Techniques d’élevage.

Bonne journée.

François Kaeffer

Consultez le poster Les minéraux chez le cheval réalisé par TE : métabolismes, excès, carences...
Pour commander l'ensemble de nos publications, utilisez notre bon de commande

Cheval. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :