La nutrition et le métabolisme du point de vue du cancer (Partie 2)

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

Comment alimenter au mieux un cheval qui développe une tumeur cancéreuse afin de le nourrir sans favoriser le développement de la tumeur ? 

Dans la partie 1, nous avons vu le principe général de la cancérisation. Nous allons voir les conséquences sur le métabolisme. 

L’atteinte de l’intégrité de l’ADN avec des troubles sur, à la fois, des gènes oncogènes et des gènes anti-oncogènes.

Le classique de l’atteinte du gène p53 engendre des changements forts en matière de métabolisme  et de physiologie:

  • Physiologie : pas d’inhibition de la prolifération cellulaire ni de stimulation de l’autophagie (utilisation par la cellule de macromolécules internes au niveau du lysozyme pour assurer ses besoins énergétiques).
     
  • Métabolisme du glucose :
     
    • Augmentation de la transcription des gènes pour les transporteurs, servant à l’entrée du glucose dans les cellules,  GLUT-1 et GLUT-4.
       
    • Augmentation de l’activité de l’hexokinase et de la phosphoglycérate mutase. L’augmentation de la quantité de fructose-6-P et de glycéraldéhyde diminuent la conversion du ribose-5-P issu de la voie oxydative des pentoses à partir du ribose-5-P.

La partie non oxydative de la voie des pentoses est accélérée d’où l’augmentation des précurseurs des acides nucléiques pour la production des ARN messagers et de l’ADN pour la multiplication cellulaire.

  • La diminution de l’inhibition de la phosphofructokinase favorise la glycolyse.
     
  • La diminution de la G6PD, première enzyme dans la voie des pentoses phosphates engendre une limitation du passage de glucose par cette voie. Cela favorise la production d’énergie par le glucose.
     
  • Augmentation des LDH (Lactate Déshydrogénase) permet la réduction du pyruvate en lactate. Près de 90% du glucose devient de l’acide lactique.
  • Métabolisme des acides gras : l’augmentation de la production du malonyl CoA par l’Acétyl CoA Carboxylase. Cela augmente l’effet inhibiteur sur un transporteur Carnitine Palmitoyl Transferase 1 qui sert pour l’entrée des acyl CoA dans la mitochondrie afin de produire de l’énergie.

Pour finir sur le métabolisme, l’orientation sur la voie anaérobie de la production d’énergie par le glucose est aussi dictée par la localisation et la taille de la tumeur. En effet, selon la localisation (la vascularisation) et la taille de la tumeur, le pourcentage de glucose métabolisé en acide lactique va se modifier.

L’hypoxie à l’intérieur de la tumeur stimule la glycolyse et inhibe la phosphorylation oxydative avec une quantité produite d’acide lactique très importante.

Bonne journée.

François Kaeffer

Consultez le poster sur Les grandes voies métaboliques réalisé par TE
Pour commander l'ensemble de nos publications, utilisez notre bon de commande

Attelage. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Attelage. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :