Flore et aspect des crottins

Publié le par Catherine Kaeffer Alpha et Omega

 Lorsque l’humidité du crottin est anormalement élevée, il faut suspecter un dysmicrobisme au niveau du caecum-colon. C’est là qu’il faut se pencher un peu plus sur leur aspect pour avoir une idée de ce qui pèche.

 Vous avez un crottin de couleur claire, d’une consistance proche de la bouse de vache, parfois avec de petites bulles et d’odeur aigrelette, pH inférieur à 6 : généralement soit votre ration est trop riche en amidon, soit celui-ci est trop résistant à l’attaque des sucs gastriques et de l’intestin grêle. Vous savez que le cheval digère par voie enzymatique dans l’intestin grêle, puis par voie fermentaire (avec des micro-organismes) dans le gros intestin. Normalement, l’amidon, doit être digéré par l’amylase au niveau de l’intestin grêle.

 Supposons que votre cheval reçoive une ration trop riche en amidon. Cet amidon, en grande quantité, dépassera les capacités de digestion enzymatique de l’intestin grêle. Donc une fraction non négligeable arrivera dans le cæcum. A noter qu’il faut 5 jours pour que le cheval adapte sa production d’amylase. Donc une augmentation trop brutale de la quantité d’amidon apportée, même si cela reste dans des normes raisonnables a toutes les chances de dépasser ses capacités digestives.

On considère généralement qu’il faut rester à des quantités d’amidon inférieures à 200 g par 100 kg de poids vif et par repas.

 Si vous avez un apport en amidon correct mais que celui-ci résiste à la digestion dans l’intestin grêle, vous vous retrouvez devant une situation comparable : beaucoup d’amidon arrive dans le gros intestin.

 Évidemment, les bactéries le dégraderont mais plus ou moins bien… ce n’est pas leur job. En outre, il faut se représenter le microbisme comme une population complexe : il y a ceux qui peuvent dégrader l’amidon et ceux qui peuvent dégrader les fibres par exemple.

 Si l’arrivée d’amidon à ce niveau est trop importante, on bouleverse les équilibres chimiques du milieu de façon brutale et à terme on favorise les microorganismes « amido-philes » au détriment des microorganismes « fibro-philes »… un changement d’orientation politique qui forcément amène des bouleversements… c’est le dysmicrobisme (et le préfixe dys- signifie que cela se passe mal).

 Le crottin est donc le reflet de la digestion mais aussi du niveau où les différents composants de la ration sont digérés.

 Au laboratoire, on peut avec de la teinture d’iode retrouver de l’amidon dans les crottins. On peut aussi avec une goutte de soudan reconnaître des gouttelettes rouge-brun si le cheval digère mal les lipides.

 Pour un crottin qui a la même consistance mais qui est très foncé (vert bouteille à brun) avec un pH supérieur à 7 et une odeur de putréfaction, l’origine est à rechercher dans un apport d’azote trop important. Il faut regarder du côté d’un apport en excès de foin de légumineuses (luzerne par exemple…), de tourteaux, une herbe trop riche…

Un crottin de couleur noirâtre peut être dû à l’adjonction de pulpes de betterave dans une ration. La quantité doit être limitée à 2 kg par cheval de 500 kg et par jour car elles sont riches en substances pectiques. A faible dose on a l’effet émollient décrit plus haut. A dose plus importante, on a une certaine exagération des fermentations caecocoliques.

Dans tous les cas cas, il convient d’agir au plus vite pour rétablir l’équilibre car les dysmicrobismes sont à l’origine de problèmes graves. On ne le dira jamais assez : tout le cheval est dans son intestin. Avoir une ration équilibrée est donc la condition sine qua non à sa bonne santé.

Catherine Kaeffer

Découvrez le poster sur La flore digestive intestinale du cheval réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Crottin. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Crottin. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :