Le molybdène, le soufre et le cuivre : de la chimie à la carence (Partie 3)

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

Nous nous sommes penchés sur le soufre mais pas encore sur le molybdène. Il nous faut pourtant nous y attarder quelque peu.

Pour les taux de molybdates dans les aliments, nous ne pouvons pas faire grand-chose puisque cela dépend du type de fourrages et de sol. De plus, même si nous n’avons pas de chiffres en matière de besoins, cet oligo-élément est absolument nécessaire pour de nombreuses raisons.

Le molybdène est absorbable via les composés solubles dans l’eau : les molybdates. Leur absorption est d’ailleurs excellente à plus de 90 %. Pour nos formations de thiomolybdates, cela signifie que cela limite drastiquement la quantité produite dans le gros intestin mais potentiellement cela augmente le rapport S/Mo et donc forme davantage de tétra-thiomolybdates.

La distribution s’effectue selon la forme du molybdène :

  • les molybdates (majoritaires) via les érythrocytes (globules rouges) vers le foie,
     
  • le molybdène hexavalent ne se fixe sur aucune protéine plasmatique,
     
  • le molybdène pentavalent se fixe sur l’alpha-macroglobuline.

Le stockage, bien que limité, a lieu au niveau du foie et des reins et dans les cas d’apports trop importants : les glandes surrénales, les gonades et les os.

Le métabolisme est plus intéressant puisqu’il est un cofacteur de la xanthine oxydase, la sulfite oxydase et aldéhyde oxydase :

  • La sulfite oxydase est indispensable dans le métabolisme du soufre et, en particulier, dans celui des acides aminés soufrés.
     
  • L’aldéhyde oxydase assure une aide dans la métabolisation de nombreux toxiques.
     
  • La xanthine oxydase assure la métabolisation en acide urique des bases puriques et libère le fer de la ferritine.

L’élimination se fait majoritairement par voie rénale à 90 % en 24 heures d’où le risque d’intoxication faible constaté.

Le molybdène n’est donc pas à proscrire mais il faut s’assurer que la formation de thiomolybdates n’est pas lieu ou ne prête pas à conséquence pour le cuivre ni pour le molybdène.

François Kaeffer

Découvrez le poster sur Les grandes voies métaboliques réalisé par TE
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval. Techniques d'élevage. Tous droits réservés