Mélanger une céréale et un granulé pour l’alimentation d’un cheval

Publié le par Catherine Kaeffer. Alpha et Omega

C’est une pratique courante. Pour alimenter un cheval, on donne une partie du repas en utilisant une céréale non transformée (orge, avoine ou maïs) à laquelle on ajoute un granulé ou un floconné acheté dans le commerce.

Dans l’idée des utilisateurs, cette option mixte présente un certain nombre d’avantages :

  • La ration finale est moins onéreuse qu’une ration constituée en totalité d’aliment transformé.
     
  • L’emploi du granulé ou du floconné, présenté comme « équilibré » par son fabricant « équilibre » à son tour la céréale qui a la réputation d’être « déséquilibrée ».

Sauf que le granulé ou le floconné utilisé n’est généralement pas fait pour cela. Dans l’esprit de son concepteur, il est fait pour être utilisé derrière un fourrage. C’est d’ailleurs souvent inscrit sur la fiche technique « Aliment complémentaire de fourrage ».

Et donc au niveau de la complémentation minérale, même la plus basique, généralement cela marche mal.

Un exemple, si je prends un aliment « cheval génial » qui apporte 8 g de calcium et 4 g de phosphore au kg. Le rapport phosphocalcique de cet aliment est de 2 ce qui est très classique.

Si je le coupe avec 1 kg de maïs qui apporte 0,4 g de calcium et 2,6 g de phosphore au kg, j’obtiens 2 kg de mélange qui m’apporteront 8,4 g de calcium et 6,6 g de phosphore soit un rapport résultant de 1,27.

Le fait de mélanger les deux n’a pas permis à l’aliment « équilibré » de transmettre cet « équilibre » à la céréale mais donne un résultat bâtard et hors des limites généralement recherchées.

Alors vous me direz que dans certains cas, cela peut m’arranger. Certes mais si vous avez un fourrage trop riche en calcium, vous avez plus intérêt à utiliser la céréale seule.

De la même façon, si vous avez un poulain à qui vous donnez l’aliment « Poulain génial » qui dose 130 g de MADC (protéines) pour 0.90 UFC, vous avez un rapport protidoénergétique de 144 g de protéines par unité d’énergie. Vous avez donc une densité protéique suffisante pour assurer la croissance de votre poulain.

On va garder la quantité de 2 kg par jour pour simplifier les chiffres. Si vous trouvez le poulain un peu maigre et que vous mettez du maïs parce qu’on lit partout que cela permet de faire grossir, et toujours là encore pour simplifier à la dose de 50/50, vous avez votre maïs qui apporte 1.12 UFC et 65 g de MADC.

Donc votre mélange apportera 130 + 65 = 196 g de MADC pour 2,02 UFC soit un rapport protéines / énergie de 97 g de MADC / UFC.

Dans ce cas, votre poulain n’aura pas assez de protéines pour assurer sa croissance au niveau des muscles, des os, des organes qui demandent essentiellement des protéines. Donc il va la ralentir. Par contre, il va stocker de l’énergie et donc il va devenir gras.

Et du poids sur des structures faibles, cela ne fait pas bon ménage.

Le fait de mélanger les deux n’aura donc pas conféré un caractère « élevage » au mélange alors même que vous aviez utilisé un aliment élevage. Il aura fait un aliment intermédiaire qui ne sera alors plus du tout adapté.

Le mélange d’un aliment et d’une céréale n’est, le plus souvent, pas une bonne idée. En tous cas, si on le fait, cela demande d’avoir vérifié que dans son cas particulier, cela marche.

Petit bémol, il existe des aliments spéciaux conçus pour être donnés en complément d’un apport de céréales, en proportion connue. Ce sont ce qu’on appelle des complémentaires de céréales. La plupart du temps, ils sont utilisés par les personnes qui produisent elles-mêmes leurs céréales. Tous les fabricants n’en ont pas et quand ils en ont, c’est un ou deux produits de la gamme seulement. A noter qu’ils ne sont intéressants que pour les chevaux à besoins nutritionnels élevés.

Catherine Kaeffer

N'hésitez pas à profiter de notre service d' établissement de bilans nutritionnels personnalisés pour votre cheval ou votre écurie en cliquant sur l’onglet « Demander un bilan nutritionnel » en haut de cette page ou en vous connectant sur notre site

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Aliment pour chevaux. Techniques d'élevage Tous droits réservés

Aliment pour chevaux. Techniques d'élevage Tous droits réservés