Soignez son nez pour éviter les parasites

Publié le par Anne Anta. Alpha et Omega

Et si pour lutter contre le parasitisme équin, on se préoccupait davantage de son confort olfactif et de ses capacités dans ce domaine ?

C'est une théorie amusante mais pas dénuée de bon sens qui part d'un constat.

Dans une pâture, il existe des zones dits de refus où les chevaux ne broutent pas et déposent des crottins. Les herbes y sont hautes, tandis que, dans la zone de pâture, l'herbe devient rapidement courte et les crottins se font rares voire inexistants.

L'herbe courte et le mouvement des chevaux sur la zone de pâture font que les parasites n'y trouvent pas de conditions favorables à leur développement.

Au contraire, dans la zone de refus, il y a peu de passages et une herbe haute qui maintient un environnement idéal pour les parasites.

Si bien qu'on a 10 à 15 fois plus de strongles dans une zone de refus par rapport à une zone broutée.

Et quand on se penche sur les raisons d'évitement des zones de refus, on s’aperçoit que les chevaux se fient essentiellement à l'odeur des crottins qu'ils évitent.

Bien sûr, plus les ressources sont importantes plus l'odeur désagréable sera efficace pour éviter le pâturage à proximité des crottins... mais dans ce domaine les capacités olfactives de l'individus comptent également, tout comme le confort olfactif.

Alors quand votre cheval refuse un aliment qui ne sent pas bon, réjouissez-vous, il travaille ses capacités de lutte contre les parasites !

Anne ANTA

Découvrez Gérer les parasites avant le vermifuge de votre cheval. réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval pâturant près des crottins. Techniques d'élevage, tous droits réservés

Cheval pâturant près des crottins. Techniques d'élevage, tous droits réservés