L'ennui sous le sable

Publié le par Anne ANTA - Alpha et Omega

Dans le monde équestre, il est admis par beaucoup d'amoureux des chevaux que la carrière et le manège sont synonymes à plus ou moins long terme d'ennui. L'ennui se cacherait-il sous le sable ?

Même si je vois mal un constructeur de carrière prévoir sa dose d'ennui pour aplanir le sol et rendre nos séances désespérantes, le résultat est là. La plupart des cavaliers déclarent que le manège et la carrière, c'est chiant. Les chevaux et les poneys sont aussi touchés par cet ennui d'après leurs propriétaires.

Quand on discute, la plupart des cavaliers et propriétaires sont unanimes, leurs chevaux (et eux aussi par la même occasion) préfèrent la balade.

La balade, c'est "fun". Le paysage change, on se détend, on respire... et le travail ? On l'oublie souvent. Et si on remettait du travail, vous savez, celui de la carrière ? La concentration manque, les chevaux papillonnent, c'est normal, le paysage change et puis, c'est compliqué, il faut s'adapter au sol et à l'environnement.

Et si on pratiquait le travail uniquement en extérieur, dans un pré ou en balade par exemple, l'ennui pourrait s’immiscer à nouveau dans nos relations... quoi, ils en ont truffé le chemin aussi ?

Ne soulevez pas le sable de la carrière ou du chemin, vous n'y trouverez pas ce qui vous mine. L'ennui se cache dans nos relations, dans notre travail et notre façon de l'aborder avec notre équidé... d'ailleurs ils en souffrent autant que nous. Et c'est ce qui m'a décidé à vous en parler.

La première chose à faire est de ne pas culpabiliser. L'ennui, cela arrive à tous ceux qui travaillent les chevaux, et pas qu'une fois... certains rebondissent plus vite que d'autres et on acquiert aussi en ce domaine une certaine expérience, mais pour cela il faut accepter que "oui, on s'ennuie dans notre relation".

La balade peut vous aider à rompre cet ennui, mais attention à ne pas le fuir, cela n'améliorerait en rien vos relations qui continueraient à se détériorer dans l'ombre.

Pour en finir avec l'ennui qui vous paralyse en ce moment, il faut mettre des mots sur ce mystère qui vous englue. Fatigue ? Baisse de moral ? Routine ? Exercices trop contraignants ?... ne cherchez pas que chez l'humain ou l'équin... il faut être deux pour s'ennuyer vraiment !

Si la routine est la première cause citée et pousse à la recherche frénétique de nouveaux exercices, j'ai personnellement essentiellement croisé des couples qui s'ennuyaient faute d'échanges et de discussions. Les monologues composés d'ordres rapprochés, sans aucune question ni interaction personnelle, cela fait liste de courses et, quand on a un cavalier orateur, cela tourne rapidement au discours présidentiel... et le cheval s'endort.

Sans plaisanter, si vous n'arrivez pas à trouver la source de l'ennui, voici quelques pistes de recherche :

Éliminez toutes les hypothèses pathologiques, alimentaires...

Prenez une caméra et filmez votre séance. Envoyez-la ensuite à des ami(e)s sympathiques qui vous diront ce qui cloche dans votre travail.

N'hésitez pas aussi à solliciter une personne qui connait bien les chevaux pour essayer de comprendre ce que vous dit votre cheval et que vous ne voyez plus (par habitude ou parce qu'il ne le dit plus franchement).

Vous pouvez même tenter de donner votre cheval une heure à un professionnel pour voir comment les deux interagissent et vous faire une idée de ce qui ne va pas entre vous.

Anne ANTA

Découvrez le guide Améliorez, Comprenez, Testez votre relation réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Chevaux de spectacle. Tous droits réservés à Techniques d'élevage

Chevaux de spectacle. Tous droits réservés à Techniques d'élevage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :