Les formes de magnésium : un véritable intérêt ?

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

La carence en magnésium est somme toute rare chez le cheval et souvent passe inaperçue mais il ne faut pas la négliger pour autant.

Le maintien du taux de magnésium dans le sang dépend de l’absorption intestinale et de l’excrétion rénale.

Le principal site d’absorption du magnésium est l’intestin grêle sur deux voies différentes : un transport transcellulaire (à travers les cellules de l’intestin) actif (nécessitant de l’énergie) saturable (limité en quantité transportable) et un transport paracellulaire (entre les cellules) passif (ne nécessitant pas d’énergie) non saturable (transport illimité en matière de quantité).

Ce second transport est cependant limité par la différence de potentiel électrique entre la lumière intestinale et le milieu entre les cellules. Ce transport n’est donc freiné que par cet élément mais, en tout, il existe deux « temps » à l’absorption :

  • Lors de concentrations intestinales faibles, le magnésium est absorbé principalement par la première voie saturable.
     
  • Lorsque les concentrations augmentent, la seconde voie prend le relais, ce qui génère une fonction curviligne pour l’absorption totale.

Maintenant, le magnésium n’est disponible que sous forme de sels et la disponibilité pour l’absorption dépend de plusieurs facteurs inhérents au sel :

  • Le poids de sel nécessaire pour avoir une quantité donnée de magnésium.
     
  • Sa solubilité : un sel insoluble est inaccessible pour l’absorption.
     
  • Son taux de dissociation : une fois solubilisés, ces sels ne se dissocie pas forcément totalement, or seul le magnésium libre est absorbable.  
     
  • Sa vitesse de dissociation : le taux de dissociation est insuffisant pour voir si le magnésium est disponible. Le temps de séjour est limité dans l’intestin donc avec un temps de dissociation long, cela limite la quantité effectivement disponible pour l’absorption.

D’où la complexité du comparatif entre les différents sels. Nous pouvons, cependant, trouver des tableaux mais sans l’ombre d’un chiffre et surtout, les études disponibles ont été faits sur l’Homme et avec moins de 20 personnes… Cela reste limité, c’est le moins que l’on puisse dire.

Les chiffres de base sont difficiles à obtenir donc il est mal aisé de pouvoir cataloguer entre eux les sels de magnésium.

François Kaeffer

Découvrez le poster Les minéraux chez les équidés réalisé par TE : métabolisme, excès, carences…
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Muscle en plein effort. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Muscle en plein effort. Techniques d'élevage. Tous droits réservés