Il vit dans le présent

Publié le par Anne ANTA. Alpha et Omega

Qui n'a pas déjà entendu ou lu cette phrase quand on parle d'éducation ou de comportement animal. Votre cheval, votre chat, votre chien... il ne vit que dans le présent. Et de cette affirmation découle nombre de préconisations en matière d'éducation ou d'explications pour vous aider à décoder le comportement de votre animal.

Derrière cette affirmation, il y a la volonté de faire comprendre aux propriétaires qu'il faut réagir dans l'instant. Mais aussi, qu'une réaction ne peut pas être comprise si elle est séparée dans le temps de l'action qui l'a engendrée.

Mais si l'intention est louable, le résultat est souvent à l'origine de simplifications dangereuses.

Ainsi, on peut lire et entendre qu'un animal n'a pas de mémoire ou que le passé n'a pas de conséquence. Pourtant, les animaux apprennent, retiennent et réagissent en fonction du passé. Ils ne sont pas dénués de capacités d'analyse et peuvent faire un choix conscient dans le but d'obtenir une réponse souhaitée.

Vous n'avez pas à réapprendre les mouvements à votre cheval tous les jours et il prendra rapidement l'habitude de faire certains gestes s'il y a une récompense à la clé.

Les sentiments ne sont pas absents de leurs actions et ceux d'hier forgent ceux de demain. Les animaux ont le sens de la justice, du partage et peuvent même avoir de l'humour... mais l'ironie leur échappe.

Certains animaux maltraités ont peur quand ils entendent une voix qui ressemble à celle de leurs anciens propriétaires. D'autres identifient une personne au son de ses pas et vont l'accueillir avec joie.

Les animaux ne vivent pas uniquement dans le présent, ils ne sont pas dans une bulle temporelle sans passé ni avenir... mais ils ne parlent pas notre langue.

Comprendre l'animal c'est avant tout admettre que dans toute traduction, il y a une part d'interprétation et que les nuances peuvent parfois être problématiques.

Si vous hurlez au milieu du salon, votre chien ne comprendra pas que c'est de la crotte dont vous parlez. Ce n'est pas par manque de capacités cérébrales, mais seulement à cause du nombre de possibilités infinies qui peuvent vous amener à vous mettre en colère et au fait que si l'animal estime en être la cause, il va réfléchir à "ce qu'il vient de faire".

Si vous n'y croyez pas, faites un test. Prenez n'importe quel humain, hurlez-lui dessus sans explication (ou dans une langue étrangère) et vous verrez qu'il ne pensera pas du tout à ce qu'il a fait il y a une heure... et que cette réaction décalée aura seulement pour résultat du stress et de l'incompréhension.

Vous voulez savoir si votre message est clair ? Posez-vous la question de savoir si le sens du message tient dans sa forme ou dans les mots contenus et vous aurez votre réponse. Un message qui nécessite la compréhension des mots ne pourra pas être facilement accessible à l'animal... il n'y a plus qu'à reformuler votre demande pour y inclure un sens sans les mots.

Anne ANTA

Découvrez le guide Améliorez, Comprenez, Testez votre relation réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Tous droits réservés à Techniques d'élevage

Tous droits réservés à Techniques d'élevage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :