L’achillée : plante commune mais utile !

Publié le par François Kaeffer. Alpha et Omega

L’achillée millefeuille, Achillea millefolium, famille des Astéracées est une plante des plus intéressantes : à la fois simple à reconnaître et ayant de nombreuses indications.

Dans le domaine de l’herboristerie humaine, elle est connue comme progestérone-like particulièrement appréciée dans les cas d’endométriose et la régularisation des règles, comme cicatrisante et hémostatique utile dans les règles abondantes et sur les plaies et les saignements de nez.

Les données pharmacologiques donnent des propriétés anti-inflammatoires, spasmolytiques, protecteur de la muqueuse gastrique (pour l’extrait aqueux) et une activité hypotensive et diurétique pour le rat (sous forme d’extrait).

Dans le domaine des équidés, les ouvrages parlent de l’effet diurétique de cette plante et de son action anti-inflammatoire en interne. Ce n’est sans doute pas la plante la plus efficace dans ce domaine des infections urinaires. En effet, la faible activité antiseptique de l’achillée ne permet pas d’être la plus efficace. Nous préférerons la busserole, la callune ou encore le cranberry pour les infections.

Le plus intéressant est son utilisation dans le traitement des petites plaies (en s’assurant l’utilisation d’un antiseptique complémentaire).

Sa toxicité n’a pas été beaucoup étudiée et pour certains ouvrages, elle est considérée comme sans danger. Cependant :

  • Sur la peau : ni irritante ni phototoxique mais il peut exister un risque allergique somme toute assez faible mais toute allergie aux Astéracées doit amener à exclure cette plante.
     
  • En interne, son action progestérone-like risque de provoquer des avortements donc son utilisation ne doit pas se faire lors d’une gestation.

En conclusion, son action sur le cycle menstruel peut être intéressante pour régulariser les cycles ou son utilisation sur les plaies mais son utilisation, certes peu problématique, doit être faite avec certaines précautions.

Les quelques chiffres disponibles pour le cheval sur les quantités à utiliser sont de l’ordre de 20 à 25 g en interne et de 10 g dans 250 mL d’eau chaude à infuser 10 minutes pour une utilisation externe.

François Kaeffer

Découvrez le guide Les aliments sources naturelles de minéraux réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Achillée millefeuille. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Achillée millefeuille. Techniques d'élevage. Tous droits réservés