La rotation de pâture et parasitisme des équidés

Publié le par Anne Anta. Editions Alpha et Omega

C'est un grand classique qui n'est jamais remis en cause : la rotation de pâture. Pourtant, en terme de parasitisme, une rotation de pâture n'a pas toujours d'impact, elle peut même favoriser certains parasites.

La rotation de pâture dans le sens commun est la réalisation d'un changement de parcelle qui permet à la première de se reposer pendant la consommation de la suivante.

Pour comprendre l'impact d'une rotation sur le parasitisme, on va donc se concentrer sur l'impact du changement de pré.

La première chose à considérer c'est la nature réelle ou non du changement.

Une clôture n'arrête pas un parasite. Une rotation qui consiste à mettre dans une parcelle jouxtant la première peut avoir un sens pour la qualité de l'herbe mais elle n'aura aucun impact sur les parasites.

Un fossé ou une haie diminue le passage des parasites mais ne l'empêche pas. La rotation n'a que peu d'intérêt.

Si on a une route ou une distance suffisante, alors on peut espérer bloquer les parasites mais cela n'est valable que pour les parasites qui sont dans le sol. Les gastérophiles volent d'un champ à l'autre sans difficulté. Les rongeurs véhiculent les parascaris, les acariens emportent avec eux les anoplocéphales. Quant aux parasites présents au sein de l'équidé, ils suivront bien entendu leur hôte.

La rotation, si elle suppose un repos de la pâture précédente, n'implique pas nécessairement la mort des parasites dans la pâture laissée vide. Une pâture laissée vide de l'automne jusqu'au printemps aura toujours un nombre de parasites identique, ceux-ci ayant adopté des stratégies pour passer l'hiver.

Les anoplocéphales (ou ténia du cheval) peuvent passer 18 mois sans équidé.

Les trichostrongyles vivent 2 ans (certains auteurs indiquent même 3 ans) sans équidé.

Les parascaris se contentent de rongeurs.

Les oxyures peuvent passer autant de temps que nécessaire tant qu'ils sont à l'abri de l'humidité.

Outre la rotation en elle-même, c'est le choix des pâtures et la façon de gérer le parasitisme en parallèle qui va aider à rompre le cycle parasitaire.

Anne ANTA

Découvrez Gérer les parasites avant le vermifuge de votre cheval. réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Ane au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Ane au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés