Nourrir son cheval uniquement à l’herbe ?

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Les beaux jours approchent et traditionnellement arrive le moment où on met les chevaux au pré et ou on arrête toute complémentation. Image traditionnelle du cheval qui se débrouille tout seul dans la nature. Conviction que la nature étant bien faite, elle fournira au cheval tout ce dont il a besoin…

Eh non !

La nature n’est pas forcément bien faite, et si vous donniez la parole à l’herbe, elle serait ravie de pouvoir empoisonner votre cheval histoire de prospérer en paix.

Un cheval que vous mettez à l’herbe sans plus rien lui donner d’autre sera au minimum carencé, même s’il prend de la graisse. C’est d’ailleurs une erreur fréquente que de penser que du moment qu’un cheval est rond c’est qu’il ne manque de rien. Et pourtant, nous savons bien, nous les hommes, qu’il y a des millions de personnes notamment aux USA mais pas que, qui à force de se taper Mac Do sur Mac Do sont totalement carencés, mal nourris, en mauvaise santé… et obèses.

Le cheval c’est pareil. Ce n’est pas parce qu’il est rond qu’il a forcément tout ce qui lui faut.

Revenons à notre cheval au pré, en alpage, respirant l’air du printemps et de la liberté.

Sous l’herbe du pré, il y a un sol. Classiquement, en France ce sol est relativement pauvre en cuivre et en zinc. Donc non seulement le foin l’est aussi comme nous l’avons vu dans un précédent article, mais l’herbe qui donnera le foin, l’est tout pareillement. Il faut ajouter dans certaines régions, des carences en iode et en sélénium.

Mais autant le foin est un produit stable qui a été récolté en milieu d’année. Autant l’herbe est un produit frais, de saison on pourrait dire. Par exemple, au printemps, on a de l’herbe jeune qui va avoir ses déséquilibres minéraux particuliers (excès de potassium, carence en magnésium et en sodium). Au fil du temps, la composition minérale de la prairie évoluera en fonction de la saison mais aussi de la gestion des pâtures.

Au niveau vitaminique, l’herbe est mieux que le foin pour les vitamines A et E. Par contre, la teneur en vitamine D est très faible mais généralement compensée par le fait que les chevaux sont à l’extérieur et profitent du soleil.

L’herbe passe donc par un optimum fugace : pas trop jeune, pas trop vieille…

Disons que votre cheval à l’herbe exclusivement, s’il est adulte, que le couvert végétal est correct (et donc qu’il ne s’agit pas d’un pré tout boueux qui a déjà été utilisé et piétiné tout l’hiver), pourra trouver à l’herbe ce qu’il lui faut au niveau énergie, protéines et vitamines sachant que s’il est en bonne santé, il s’adaptera aux moments où l’herbe sera moins bonne pour lui.

Pour ce type de chevaux, le principal risque est donc une carence minérale, qui est certaine hors complémentation.

Certains chevaux cependant « s’entretiennent mal » à l’herbe. Plusieurs facteurs peuvent être en cause :

Un pré insuffisant en quantité et/ou en qualité d’herbe

Un cheval qui ne mange pas assez (période de chaleur, insectes, étalon qui s’occupe en priorité de son troupeau, cheval anxieux etc.)

Un cheval qui ne peut tout simplement pas se suffire de l’herbe parce que ses besoins énergétiques sont plus importants que ce qu’elle peut lui fournir : efforts importants, production laitière, croissance rapide.

Le poulain de moins de 18 mois qui ne digère pas encore correctement l’herbe.

Le vieux cheval qui a du mal à brouter : arthrose, problèmes dentaires etc.

Pour tous ces cas, un simple complément minéral vitaminé ne suffira pas à éviter les carences. Il faudra un vrai repas quotidien voire parfois 2 repas quotidiens.

Cela évitera qu’il se retrouve comme on le voit régulièrement, à la fin de la saison de pâturage en mauvais état, alors qu’on pensait justement que ces « vacances » à l’herbe allaient lui faire du bien.

Catherine Kaeffer

Découvrez le guide Les aliments sources naturelles de minéraux réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Poignée isolante de clôture d'un pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Poignée isolante de clôture d'un pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés