Déconfinement et remise au travail des chevaux de sport et de club

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Enfin le voilà qui pointe son nez, le déconfinement. Certes, le feu vert n’est pas encore donné pour toutes les structures mais il se rapproche de jour en jour. Pour les compétitions, il faudra sans doute attendre encore quelques mois mais avant il va falloir remettre chevaux et cavaliers au boulot.

Les muscles ont oublié, le corps a perdu de sa souplesse et pris un peu de poids. Même les séances de gym à la maison ou les footings autorisés, même les galops dans le pré n’ont pas empêché que les athlètes d’il y a 2 mois ne sont plus tout à fait aussi en forme.

Un vieil adage dit que c’est lorsqu’une personne s’absente qu’on peut le mieux voir à quoi elle sert dans une équipe. Si l’équipe tourne mieux sans elle, c’est que son action est négative. Si l’équipe se grippe parce que cela fait deux jours qu’elle n’est plus là, même si quand elle est là on n’a pas le sentiment qu’elle joue un rôle crucial c’est que, en sous-main, elle résout les problèmes et met de l’huile dans les rouages.

Considérez donc l’effet que l’arrêt du travail, le changement de cadre de vie ont eu sur votre cheval et tirez-en les conclusions qui s’imposent.

Prenez le temps de considérer la chose avec un œil neuf. C’est aussi le bon moment pour identifier l’effet qu’à votre travail normal sur votre cheval. Il s’est creusé et est moins en forme ? Au lieu de vous désoler, regardez-le en pensant à ce que le travail que vous faites d’habitude lui apporte. Il est beaucoup mieux après ces 2 mois de vacances ? Vous le sollicitiez peut-être un peu trop ou avec une préparation insuffisante. Ou peut-être la forme du travail ne lui convient pas. Il lui faudrait peut-être travailler plus lentement et plus longtemps. Ou alors des séances intenses et courtes seraient plus à son goût ?

Pour l’alimentation aussi, il va falloir une transition. Autant en repos temporaire, le cheval peut avoir une quantité faible voire nulle d’aliment, autant si vous le remettez à l’entraînement, il va falloir augmenter largement les quantités.

En gros, s’il était au pré pendant le confinement et qu’il reste au pré, vous avez juste une transition sur la quantité d’aliment. Il faut compter au moins 5 jours pour la faire, 10 étant plus sûrs.

S’il était au pré et qu’il passe au box, il faudra compter un changement de fourrage en sus puisqu’il passera de l’herbe au foin. Dans ce cas, prévoir au moins 10 jours de transition.

Une remarque toute particulière pour les chevaux qui sont sur un granulé ou un floconné industriel.

Avec le confinement et l’arrêt de travail, vous avez baissé drastiquement la quantité d’aliment pour éviter d’avoir un tonneau de graisse voire un problème sanitaire. Vous avez eu totalement raison. Mais en baissant l’apport énergétique, vous avez du même coup, baissé l’apport minéral. Alors certes les besoins minéraux et vitaminiques ont baissé aussi mais pas dans les mêmes proportions. Donc vous avez mis vos chevaux en carence (sauf si vous avez pensé à mettre un complément minéral vitaminé judicieusement choisi pour compenser, bien sûr !). Si cela avait duré 8 jours, cela n’aurait sans doute pas eu de conséquences. Mais cela a duré 2 mois. Cela veut dire que vous avez eu le temps de taper sérieusement dans les réserves pour le cuivre, le zinc et le sélénium… quant à l’iode n’en parlons pas, comme il n’y a pas de stock, dès que les apports baissent, l’impact sur le métabolisme suit à quelques jours.

Supposons que vous n’ayez pas eu le réflexe de compenser. Vous allez donc avoir un organisme que vous allez en le réalimentant avec votre aliment habituel remonter en minéraux. Dans ce cas, il faudra compter au moins 1 mois pour refaire les stocks de votre organisme, mois pendant lequel il ne pourra pas tourner au mieux de ses possibilités.

Catherine Kaeffer

Découvrez le poster Les minéraux chez les équidés réalisé par TE : métabolisme, excès, carences…
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval de club. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval de club. Techniques d'élevage. Tous droits réservés