Faire maigrir progressivement un cheval au pré. 4. Les méthodes

Publié le par Catherine Kaeffer. Editions Alpha et Omega

Maintenant que nous avons vus les principes de l’amaigrissement progressif sur un cheval (à la suite des deux articles portant sur l'amaigrissement d'urgence : ses principes et son application au pré), quelles sont les solutions possibles pour conserver un accès au pré pour votre cheval tout en lui permettant de retrouver la ligne ?

Limiter le temps d’accès à la pâture.

Cette solution marche bien à condition de faire une limitation importante et de bien gérer l’apport de fourrage en dehors. En effet, au-delà de 7-8 heures par jour un cheval est capable de manger sa ration quotidienne. Donc mettre le cheval au pré le jour et au box la nuit est inefficace voire contraire au but recherché. En effet, au bout de quelques jours, le cheval adapte son comportement et déplace tous ses repas sur la journée, en prévision de la nuit de jeûne. Et comme la nuit, on lui met souvent un peu de paille ou de foin qu’il mangera en sus, pour ne pas le laisser le ventre vide, à la fin il aura plus mangé. Donc pour que ce soit efficace, c’est 4 heures maximum par jour et bien sûr foin ou paille en quantité contrôlée le reste du temps en fonction de l’herbe disponible sur la parcelle. Évidemment dans ce cas, il faudra prévoir plusieurs distributions de foin ou de paille et on ne peut plus simplement mettre un round à disposition ou donner du foin une fois par jour sauf si avec des filets on arrive à ralentir à ce point l’ingestion que malgré la faible quantité, on en retrouve le lendemain. Mais avec un cheval qu’on veut faire maigrir c’est rarement le cas.

Limiter la surface disponible

Cette solution peut aller jusqu’à mettre un fil qu’on déplace au fur et à mesure que l’herbe est consommée. Elle marche bien si l’estimation que vous faites de la quantité d’herbe offerte est bonne ce qui nécessite de l’habitude et si vous mettez un fil arrière pour que les chevaux ne puissent pas au fur et à mesure de leur avancée, revenir consommer une partie qu’ils ont brouté la semaine précédente et qui commence à repousser. Ce serait néfaste pour l’herbe comme pour les chevaux.

Il faut bien sûr que vos prés s’y prêtent c’est-à-dire qu’ils soient facilement divisibles, le plus souvent déjà exploités en pâturage tournant et que vous ayez une solution pour que le point d’eau et l’abri soient toujours accessibles. Cela nécessite une réflexion en amont.

Organiser son pré en pistes

Ce système d’organisation des prés pour chevaux est assez récent mais peut être une solution tout à fait satisfaisante en fonction de la configuration des lieux et des terrains. L’accès au pré est alors facile à réguler puisque tout a été prévu en amont. Vous pouvez sans trop l’isoler laisser le cheval sur la partie piste en donnant aux autres l’accès à l’herbe. Il faut cependant que les pistes aient un sol qui supporte les passages incessants sans se détériorer outre mesure. D’autre part, cela ne marchera pas si une alimentation au foin à volonté fait encore trop pour votre cheval puisque c’est la base de ce type de système. Il faudra dans ce cas, recourir à l’isolement.

Mettre un panier

L’effet d’un panier est lié aux caractéristiques des 3 protagonistes de l’affaire : le panier, le cheval et l’herbe.

Certains paniers sont très restrictifs, d’autres le sont moins. Ils tiennent plus ou moins bien en place. Certains sont néfastes au niveau dentaire, d’autres non. Selon leur forme et leur souplesse, ainsi que la conformation particulière de votre cheval, ils peuvent le blesser ou non.

Le cheval va réagir à ce nouvel élément. Certains chevaux sont totalement tétanisés et ne cherchent même plus à brouter. Ils sont persuadés qu’ils ne peuvent pas et peuvent aller jusqu’à la résignation, la dépression et la dénutrition si on insiste trop. Au contraire, vous avez les petits malins qui vont très vite apprendre à contourner le problème, à glisser le panier sur le côté s’il est un peu grand et qui très vite mangeront certes peut-être un peu plus lentement mais les mêmes quantités qu’avant. Sans parler des destructeurs qui vous régleront l’affaire en deux temps, trois mouvements selon l’adage : « Plus de panier, plus de problèmes ! » Il y en a même que cela amusera et qui joueront avec la dépouille du dernier panier indestructible que vous avez acheté.

L’herbe peut être courte ou haute, dure ou souple. Il est évident qu’il sera plus facile pour un cheval d’attraper une herbe pas trop courte et un peu dure qu’une herbe très haute qui ondule dans le vent ou bien une petite herbe toute souple qui se plie sous le panier.

Bref, pour le panier, il n’y a pas de vérité simple. Pour certains, on a de super résultats avec un cheval qui maigrit tranquillement tout en continuant à être avec ses copains. Pour d’autres, c’est un emplâtre sur une jambe de bois. Pour d’autres enfin, c’est un très gros stress. Comme souvent, c’est le cheval qui finalement a le dernier mot dans cette affaire.

Ce qui est sûr c’est que de mettre un panier quelques heures par jour est totalement inefficace. On se retrouve alors dans la situation du cheval qu’on rentre la nuit : on ne fait que déplacer les heures de repas et le cheval mange autant, voire plus car il sait au bout de quelques jours, que s’il a de nouveau un petit creux, il ne pourra pas pendant plusieurs heures se taper un petit casse-croûte. Alors il fait ses réserves.

Il n’y a donc pas de solution toute faite, lorsque vous souhaitez faire maigrir un cheval au pré. Il y a une série de petites et de grosses mesures à prendre, plus ou moins contraignantes et parfois carrément impossibles. En fonction de la gravité de l’état, de votre situation, de votre disponibilité, vous allez lui concocter une solution adaptée pour lui qui respecte le mieux possible les contraintes de l’environnement et les vôtres.

Comme dans toute démarche de ce type, il y a des chausse-trappes, des trucs auxquels on ne pense pas et qui peuvent tout gâcher. Nous verrons les principaux dans un prochain article.

Catherine Kaeffer

Découvrez nos témoignages pour mieux comprendre les chevaux : A la rencontre des chevaux : raconte-moi leurs histoires !  réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Pâturage. Techniques d'élevage tous droits réservés

Pâturage. Techniques d'élevage tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :