Alimentation de l'autruche et de l'autruchon

Publié le par Anne et Cat

 

La vie d'une autruche commence par un coup de bec... donné par le mâle sur la robuste coquille. Une vie qui durera en moyenne 70 ans, avec, à partir de 4 ans, entre 50 et 80 oeufs pondus par saison. Mais comment alimenter un autruchon et plus tard l'autruche adulte ?

 

Les études le montrent, d'un point de vue digestif, l'autruche n'a rien d'un poulet avec pas mal de kilos en trop, elle ressemblerait plutôt... à un cheval de 130 kg !

 

Dans la nature, une autruche mange en majorité des plantes grasses ou succulentes, des fruits, des légumes et quelques oeufs, insectes ou petits mammifères. Il est rare que l'autruche mange des graines ou des céréales. Elle consomme par contre un peu de sel chaque jour et des petites pierres pour faciliter sa digestion.

 

Elle passe 70 à 80 % de sa journée à choisir ce qu'elle mange et à le manger, tout en marchant. C'est cette ingestion continue et le mouvement permanent qui rendent l'autruche si bonne utilisatrice de ce qu'elle consomme.

 

En effet, le mouvement aide son système digestif à brasser et à déchiqueter les morceaux avalés (l'autruche « gobe » contrairement à la poule qui picore) tandis que l'ingestion permanente offre une digestion plus minutieuse des différents aliments.

 

Revenons à notre coup de bec et au début de l'histoire...

 

Quand l'autruchon nait, il dispose d'une poche vitelline qui va le nourrir pendant les 10 à 14 jours premiers jours. Durée pendant laquelle il va apprendre par imitation auprès de ses parents à gober sa nourriture.

 

Au bout de ce laps de temps, il devra être capable de se nourrir suffisamment pour vivre.

 

Il faut alors surveiller très attentivement le taux de calcium dans l'alimentation de l'autruchon qui doit rester important pour ne pas engendrer des déformations osseuses au niveau des pattes.

 

Il est normal que l'autruchon mange les fèces de ses parents le 1er mois mais il faut surveiller que ce comportement ne devienne pas trop important. Si c'est le cas, cela signifie que l'alimentation fournie à l'autruchon est soit trop pauvre, soit déficiente en minéraux et en vitamines. Le calcium est un exemple courant de carence à cet âge.

 

Si on souhaite nourrir notre autruche avec des granulés, on prendra soin de vérifier qu'ils sont de couleur verte et de les humidifier (assez pour les rendre friables) afin d'en améliorer l'appétence et la prise.

 

Sachez cependant que le manque d'occupation lié aux granulés peut entraîner l'apparition de comportements agressifs ou liés à l'ennui. Comme par exemple, des autruches qui « boxent » les poteaux de clôture, qui foncent dans les grillages ou qui s'arrachent les plumes...C'est pourquoi de nombreux professionnels choisissent d'utiliser des pellets plus gros mais très friables ou de la farine qui sont plus long à manger et donc occupent plus l'autruche.

 

Mais quel que soit votre choix, n'achetez jamais un aliment contenant des graines de coton ou un dérivé de cette plante. En effet, le coton contient du gossypol, une molécule toxique pour les autruches.

 

On considère qu'il n'est pas souhaitable de sortir en pâture un autruchon de moins de 3 mois (en France) car il ne possède pas encore des plumes et un métabolisme capable de résister au froid ou à la forte chaleur.

 

Si la capacité d'utilisation des aliments est exceptionnelle quand l'autruche est jeune, cette capacité diminue à partir de 210 jours de vie pour atteindre un niveau équivalent aux autres espèces à 330 jours. Ce qui signifie qu'une autruche doit atteindre 90-100 kg avant ses 210 jours pour avoir toutes ses chances de survie.

 

Une fois adulte, il faut 5 hectares par autruche en moyenne pour espérer les nourrir « au naturel ». Ce terrain devra être propre et ne pas contenir de déchets (morceaux de clôture, de fil électrique, de morceaux de papier ou de plastique) car les autruches ont la fâcheuse tendance à gober ou dégrader tout ce qui se trouve à portée de bec...

 

Une autruche ou un autruchon qui présente une urine blanche et peu importante est en déshydratation. L'absence totale d'urine est la preuve d'une déshydratation importante qu'il faut rapidement corriger.

 

L'eau mise à la disposition des autruches se devra d'être toujours fraîche, sinon elles risquent de se mettre en diète hydrique. L'eau peut être donnée ad libtitum dans la journée et restreinte la nuit.

 

Les pierres à sel sont déconseillées pour les autruches car elles ont tendance à gober des morceaux trop gros, ce qui peut les mener à l'intoxication.

 

Le persil et l'avocat (feuilles et fruits) sont toxiques pour les autruches.

 

autruches autruchon - illustration articles alimentation autre animal - copyright : Techniques d'élevage

 

A bientôt,

Anne

Publié dans Alimentation