Analyse sanguine, comment les lire ? Première partie

Publié le par Anne et Cat

 

Simple contrôle ou recherche d'une pathologie, les analyses de sang sont fréquentes mais, malgré les efforts des laboratoires et des vétérinaires, pas toujours bien comprises.

 

Dans cet article, je reprendrai les différents tests effectués sur le sang et nous ferons un lien entre ces chiffres et la situation de l'animal. Les valeurs non pathologiques sont données en début de chaque partie sous la forme d'un tableau « espèces, valeurs ».

 

Regardez bien votre analyse car elle peut ne pas regrouper tous ces éléments ou les donner dans un ordre différent.

 

Nombre d'hématies

 

 

Nombre à multiplier par 1012 par litre

Âne

5 à 7,6

Bovin

5 à 10

Caprin

4 à 6,9

Chat

5 à 10

Cheval

6 à 12

Chien

5,3 à 8,3

Cochon d'Inde

4 à 7

Furet

8,11 à 11,3

Gerbille

7 à 9

Hamster

4 à 10

Lapin

7,3 à 8,3

Ovin

9 à 15

Rat

7,7 à 9,3

 

Un nombre d'hématies trop faible donne une anémie. C'est un symptôme de nombreuses pathologies mais aussi d'hémorragies. La conséquence première est un manque d'oxygénation de l'organisme car les hématies sont chargées de transporter l'oxygène dans le sang.

 

Un nombre d'hématies trop important donne une polyglobulie, c'est-à-dire qu'il y a trop d'hématies produites suite à une tumeur de la moelle osseuse, un dopage à l'EPO (érythropoïétine) ou à une tare congénitale (génétique).

 

Quantité d'hémoglobine

 

 

En grammes par décilitre (dL)

Âne

8,6 à 15

Bovin

8 à 15

Caprin

8 à 12

Chat

11 à 14

Cheval

11 à 19

Chien

12 à 18

Cochon d'Inde

11 à 17

Furet

14,3 à 17,8

Gerbille

12 à 17

Hamster

13 à 19

Lapin

15 à 17

Ovin

9 à 15

Rat

16,4 à 17

 

Ces variations ont des causes et des conséquences identiques au nombre d'hématies puisque les deux critères sont liés. Cependant, cela permet parfois de détecter des erreurs de laboratoire, des anomalies dans la forme de l'hémoglobine (congénitales, cancers ou carences) ou la présence d'hématies sans hémoglobine (appelés hématies-fantômes).

 

Hématocrite

 

C'est le volume d'hématies divisé par le volume de sang total.

 

 

En litre par litre (en pourcentage)

Âne

0,31 à 0,45 (31 à 45)

Bovin

0,24 à 0,46 (24 à 46)

Caprin

0,22 à 0,38 (22 à 38)

Chat

0,24 à 0,45 (24 à 45)

Cheval

0,32 à 0,52 (32 à 52)

Chien

0,37 à 0,54 (37 à 54)

Cochon d'Inde

0,37 à 0,47 (37 à 47)

Furet

0,43 à 0,55 (43 à 55)

Gerbille

0,41 à 0,51 (41 à 51)

Hamster

0,39 à 0,59 (39 à 59)

Lapin

0,445 à 0,505 (44,5 à 50,5)

Ovin

0,27 à 0,45 (27 à 45)

Rat

0,44 à 0,48 (44 à 48)

 

Un hématocrite trop faible signifie qu'il y a peu d'hématies, donc que le nombre d'hématies est trop bas et que l'animal a une anémie. Mais il peut aussi signifier que les hématies sont plus petites que la normale, ce qui correspond à des fragments d'hématies souvent non fonctionnels, ce qui aboutit également à une anémie.

 

Un hématocrite trop important signifie qu'il y a beaucoup d'hématies, qu'elles sont particulièrement grosses ou qu'il y a peu de sang prélevé pour la quantité d'hématies constatée.

 

Si le nombre d'hématies de l'analyse est aussi élevé, il s'agit d'une polyglobulie (voir nombre d'hématies).

 

Sinon, on peut avoir soit une déshydratation de l'animal, soit des hématies trop grosses, soit une splénocontraction.

 

  • La déshydratation diminue la quantité de liquide dans le sang et donc augmente l'hématocrite.

 

  • La splénocontraction est une contraction de la rate qui libère une grande quantité d'hématies qu'elle avait stockée en prévision d'une hémorragie importante. Les causes peuvent être un dysfonctionnement de la rate, une hémorragie ou un stress important.

 

La taille des hématies sera vérifiée par le VGM.

 

Mais ça, c'est un prochain article !

chiens viverrins - copyright : techniques d'élevage

A bientôt !

Anne

Publié dans Analyses