Avoir le calme au bout des doigts... aide à la contention

Publié le par Anne et Cat

 

Un animal garde parfois un mauvais souvenir des soins qu'on lui administre, mais il reste souvent marqué par la contention qui les accompagne.

 

Dès que l'on parle de soins, on entrave au maximum les mouvements de l'animal. Nos mouvements se font durs, secs, fermes.

 

L'animal s’aperçoit alors que quelque chose n'est pas comme d'habitude. Il perçoit l'urgence de nos gestes, la tension dans notre voix... il panique et nous resserrons l'emprise.

 

Un cercle vicieux parfois nécessaire même s'il aboutit souvent au désastre ou à la contention chimique.

 

Loin de juger cette méthode comme caduque, essayons autre chose, une autre méthode et ajoutons une corde à notre arc. Car c'est en élargissant nos connaissances que nous pourrons opter pour le choix le plus juste le moment venu.

 

Procédons à la contention physique de l'animal et avant que la panique s'installe...

 

Ralentissons notre respiration, vidons notre esprit et posons délicatement notre main sur le front de notre animal, paume au contact en direction de la nuque, doigts écartés.

 

Le pouce et l'auriculaire se placent alors naturellement (ou presque) au niveau des tempes de l'animal. L'annulaire, le majeur et l'index se posent sur le chanfrein chez les petits animaux, sur le reste du front chez les plus grands.

 

On pressera alors légèrement nos doigts sur ces 3 zones sensibles (les deux tempes et la fin du cartilage nasal), en s'aidant de la deuxième main pour les grands animaux. La pression ne devra pas excéder le poids d'une pièce de 50 centimes chez les petits animaux et de 2 euros chez les grands animaux.

 

Attendez 15 secondes. Si vos doigts sont correctement placés et que l'animal est réceptif, les yeux se fermeront et il se détendra jusqu'à s'endormir. Enlevez alors vos doigts et procédez en douceur aux soins nécessaires, vous avez le temps.

 

Il ne s'agit nullement d'un truc ou d'une solution miracle mais cela peut aider l'animal à se calmer pendant quelques instants. Ensuite, votre propre calme entretiendra le système.

 

Prenez garde à l'affaissement de certains animaux très réceptifs à ce genre de manipulation. Cette donnée étant individuelle, vous ne pourrez le savoir qu'après l'avoir testé.

 

placement doigts toucher passif massage contention - photo cairn chien illustration - copyright : techniques-elevage.over-blog.com

 

A bientôt,

Anne

Publié dans Dressage-Education