Bon sang, un âne !

Publié le par Anne et Cat

 

Il existe peu de données sur l'âne et encore moins d'explication sur les particularités de cet animal par rapport au cheval. Nous allons aborder l'hématologie de l'âne comparée au cheval et voir les applications pratiques de ces éléments.

 

Paramètres/espèces

Ânesses (32)

Juments (408)

Hématies (10^6/mm3)

4,99

8,5

Hémoglobine (g/100 ml)

10,19

14,1

Hématocrite (%)

30,88

39,4

VGM (fl)

60,15

46,6

CCMH

34,1

35,6

TGM

20,51

16,6

Tableau comparatif de quelques valeurs hématologiques usuelles chez le cheval de sport et chez des ânes bas-normands

(Extrait de Pratique vétérinaire équine 2006 volume 38/ n°149)

 

En résumé, pour les globules rouges :

  • on constate une quantité de globules rouges (hématies) plus faible chez l'âne que chez le cheval.

  • le volume globulaire moyen (VGM) est un chiffre permettant de déterminer la taille des globules rouges or ici, on observe une très nette différence de taille entre les globules rouges du cheval et de l'âne. L'âne possède donc des globules rouges plus gros.

  • la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH) qui est la quantité d'hémoglobine (transporteur d'oxygène) dans 100 ml de globules rouges montre bien qu'il n'existe aucune différence entre les concentrations d'hémoglobine dans les hématies chez l'âne et le cheval.

 

Nous avons donc des globules rouges plus gros en moins grande quantité sans gain d'hémoglobine. Le transport d'oxygène est donc limité par la quantité d'hématies !

 

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les ânes ne courraient presque jamais, sauf cas particulier ? Parce que, par rapport au cheval, la quantité d'oxygène arrivant aux muscles est nettement plus faible et donc l'âne s’essouffle plus rapidement. C'est un animal fait pour la résistance, les efforts lents mais pas pour la course !

 

La fuite n'est donc pas une option. Cette constatation nous permet de regarder d'un œil neuf le comportement d'un âne : sa méfiance. Comme il est délicat de fuir, l'âne va se tenir sur ses gardes davantage qu'un cheval, question de survie. De plus, un âne aura davantage le réflexe de faire face s'il estime ne pas être capable de vous distancer.

 

Francois Kaeffer

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

 

Anes au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.

Anes au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés.