Chacun pour soi et Dieu pour tous

Publié le par Anne et Cat

 

Énorme, puissant, Argenté dominait la vie de sa masse grise.. et de sa gentillesse.

Il faut dire qu’il en avait trimballé des gamins ! Plein d’expérience, attentif à ses petits cavaliers qu’on mettait sur son dos en toute confiance.

 

Un tour de cross comme il en avait déjà fait des centaines.

Le premier pour ce tout jeune cavalier, un poids-plume pour Argenté.

 

Le premier obstacle, une mangeoire haute d’une trentaine de centimètres… une paille.

La suite, les doigts dans le nez… il connaissait le parcours par cœur.

 

Et en dernier, de nouveau la mangeoire, pour la bonne bouche.

 

Le soleil en face… ?

Un abord un peu boueux… ?

Une erreur du cavalier… ?

Ou simplement la décontraction parce que c’était le dernier, le sans problème… ?

 

Les antérieurs ont heurté la mangeoire. Emportée par l'élan, l'encolure s'est enroulée.

Comme au ralenti, les fesses sont montées à la verticale... puis sont passées par dessus la tête.

Les 900 kg d'Argenté faisaient un panache.

La chute à plat dos avec le cavalier en dessous paraissait inévitable. 

 

Argenté était un cheval d’expérience, il s’est projeté sur le côté et a expédié son cavalier de l'autre.

Séparation des corps.

 

Chacun s’est relevé un peu sonné, avec quelques bleus.

Le pire avait été évité de justesse.

 

Cat

 

percheron au pré - copyright : techniques d'élevage

Publié dans Anecdote