Comportement du reptile malade : le symptôme de la fièvre provoquée

Publié le par Anne et Cat

 

Quand on pense reptile, on pense « animal à sang froid » et pourtant chez eux aussi, la fièvre est possible...

 

La fièvre c'est une température interne plus élevée que la normale.

 

Mais c'est aussi un moyen utilisé couramment par les mammifères pour lutter contre les germes pathogènes. En effet, ceux-ci sont moins résistants que les mammifères aux variations de température et une hausse suffisante pourra les bloquer dans leur développement. Ce qui facilite la guérison.

 

Les reptiles sont des animaux dont la température corporelle dépend de l'extérieur presque totalement, que ce soit vis-à-vis de la température atmosphérique ou vis-à-vis du rayonnement.

 

Ce qui fait que quand un reptile tombe malade, il peut se créer une fièvre afin de lutter contre la maladie.

 

C'est ainsi qu'un reptile malade ira se coller aux sources de chaleur et se mettre sous le soleil afin d'obtenir une température supérieure à sa température normale. Il aura donc la fièvre.

 

Ce qui veut dire que dans un terrarium où on a un gradient de température (une zone froide, une zone chaude et entre les deux une zone tempérée), on remarquera un déplacement du reptile vers la zone chaude.

 

Et si on lâche le reptile dans son jardin (une tortue par exemple), il va courir vers un point chaud ou avec un rayonnement très important, voire les deux.

 

On a donc dans la fièvre provoquée, un symptôme fiable de l'état de santé de son reptile.

 

lézard qui se retourne - copyright : techniques d'élevage

 

A bientôt,

Anne