Comprendre son cheval à sa manière de brouter

Publié le par Anne ANTA. Alpha et Oméga

Un cheval qui broute, une scène si commune qu'on finit par ne plus y faire attention. Pourtant chaque cheval a sa manière de brouter et exprime à travers sa méthode, son unicité.

Peureux ? Confiant ? Lourd ? Pressé ? Sceptique ?... Chacun broute selon son caractère. Loin du dressage, de l'apprentissage et du contact avec l'homme, le cheval broute indifféremment de notre influence. Il broute avec son caractère, son passé et sa vision du monde.

C'est un poney qui broute en arrachant les touffes d'herbes d'un coup de tête agacé, un peu pressé d'en finir. Il ne choisit pas trop son herbe, il ne touche pas les fleurs et autres plantes qu'il ne connait pas. Quelque chose s'agite près de lui, ses mouvements pour arracher l'herbe se font plus durs, plus autoritaires mais il ne daigne pas lever la tête. Ça lui fait un peu peur et ça l'agace que ça lui fasse peur.

Un poney volontaire, parfois un peu brute, qui s'appuie sur ses acquis, son expérience et qui déteste le mouvement désordonné qu'il classe comme « excitation primaire ». Pour lui, le monde se doit d'être ordonné et prévisible. Il n'attend rien de personne, il se suffit à lui même et pourrait très bien se passer de nous. Ce poney pourrait nous dire : « Amis, pourquoi pas, si tu es digne de mon respect par ton expérience, ton savoir et ta loyauté ! ».

Un peu plus loin, c'est un cheval qui broute. Il pousse de sa lèvre supérieure les brins d'herbe inintéressants pour sélectionner ses préférés et les couper délicatement d'un coup de dent à la racine. Méthodique, il parcourt le pré, cherche et goûte chaque plante : graminées, grimpantes, fruits, arbres... Il va et vient dans ce pré, choisissant consciencieusement son repas. Quelque chose s'agite, il lève la tête curieux, va voir cette chose au petit galop, joue quelques temps. Il reste devant elle, il ne souffle pas, il n'a pas peur. Avec une tranquille assurance, il décide et la chasse de son pré ou la laisse à ses côtés. Il reprend alors sa recherche d'herbe, partant parfois au petit trot, la tête frôlant les herbes. Il pile, cette herbe là vaut qu'on s'y attarde, il la coupe et repart au pas jusqu'à la prochaine plante intéressante.

Un cheval un peu distrait, joueur et taquin. Il voit le monde comme un univers d'opportunités qu'il lui convient de saisir ou non. Il est aussi pointilleux dans son choix de relation que dans son choix d'herbe. Ses facultés en font pour certains un ange, pour d'autres un démon. Pas brutal pour deux sous, mais capable de tout intellectuellement, il est en permanence en mouvement dans ses relations avec l'homme. Il déteste le triste ou la brute sans cervelle et se sert de la sienne pour nous le démontrer. Ce cheval pourrait nous dire : « Donne-moi les armes pour vivre dans ce monde et je marcherai à tes côtés ! ».

Il serait fou de vouloir travailler de la même manière ou donner un même propriétaire à ces deux chevaux. Quand l'un demande un cavalier humble et stable, le deuxième ne pourra être monté que par un cavalier aussi ouvert d'esprit et changeant que ce cheval.

De même, pour le travail à pied, si un débutant ne risque pas grand chose avec le poney décrit, il ne tiendra pas plus de quelques minutes face au cheval qui changera de discours trop vite pour lui.

D'ailleurs ce poney a fait plusieurs années en centre équestre avec des débutants et ce cheval était un cheval de propriétaire redouté par la plupart des professionnels pour ses idées novatrices...

Et les chevaux que vous rencontrez, comment broutent-ils ? Comment voient-ils le monde ?

Anne ANTA

Découvrez le guide Améliorez, Comprenez, Testez votre relation réalisé par TE.
Pour commander une de nos publications, utiliser l’onglet "Commander un de nos produits" en haut de cette page ou connectez-vous sur notre site.

La garantie de l'expertise, le choix de l'indépendance

Cheval au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés

Cheval au pré. Techniques d'élevage. Tous droits réservés