La norme, une histoire d'éducation et de vécu

Publié le par Anne et Cat

 

Dans ce centre équestre, un cheval sur deux a des tics : tic à l'appui, tic de l'ours... un véritable catalogue aux variantes aussi impressionnantes que passionnantes.

 

Pourtant, cavaliers, moniteurs, palefreniers, personne ne marque le pas, personne ne réagit devant cette profusion... par habitude.

 

Quelques box plus loin, un cheval est là, en sueur, la tête basse, les yeux mi-clos sans que personne ne s'en soucie. Sa respiration sifflante n'alerte pas. Il a des problèmes respiratoires, c'est normal.

 

Dans le box voisin, c'est un panier sur le nez d'un cheval coliquard... c'est fragile les chevaux, tout le monde sait ça.

 

Un poney ne bouge plus dans sa stabulation... il doit être fatigué.

 

Dans le manège, un cours pour débutants où tous tirent sur les rênes, tous cravachent sans retenue et hurlent pour obtenir des départs au trot hésitants, des galops désordonnés de poneys qui se défendent en mordant et en bottant.

 

Des parents paniqués dans les tribunes se font rassurer par d'autres parents qui sont là depuis plus longtemps... c'est impressionnant mais c'est pas méchant. On leur assure qu'on en prend vite l'habitude.

 

Dans la carrière, un cours d'obstacle où les chevaux tournent au galop et sautent à chaque tour un croisillon comme s'il s'agissait d'un oxer de compétition internationale... Les chevaux, ça fait du cinéma, c'est connu.

 

 

Quelques kilomètres plus loin, un autre centre équestre donne des cours d'équitation.

 

Aucun tic, aucune plaie... un cheval fait les poches d'une gamine qui glousse car il la chatouille, deux cavalières tressent la crinière de leur poney favori, un poney tend le nez pour recevoir caresse ou friandise, à votre bon cœur messieurs, dames... une journée normale.

 

Un cheval tousse. Un moniteur cherche alors à savoir qui c'est, il s'inquiète et ne part pas avant de l'avoir repéré... un cheval qui tousse, c'est pas normal. Les chevaux sont résistants.

 

Dans la carrière, les chevaux et les cavaliers travaillent à l'obstacle et passent au petit trot un croisillon. La monitrice arrête rapidement le défilement des cavaliers car « rien ne va plus ! »... les chevaux vont trop vite et se précipitent dans leur trot, ils peuvent faire mieux et passer les obstacles de façon plus cool.

 

Dans le manège, les débutants font un cours au pas et au petit trot... on ne galope pas avant d'avoir une bonne position à cheval, c'est trop dangereux.

 

Mais on nous explique rapidement que certains chevaux posent de gros problèmes dans ce centre équestre et que parfois ils rechignent à mettre le filet ou ils ne donnent pas les pieds à tout le monde immédiatement...

 

Et devant les problèmes colossaux de ce deuxième centre équestre, il faut faire preuve de beaucoup de professionnalisme pour ne pas éclater de rire...

 

jeune zèbre - illustration anecdote centres équestres et norme - copyright : techniques d'élevage

 

A bientôt,

Anne

Publié dans Anecdote

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :