Lire l’étiquette de votre sac d’aliment : les aliments pour poulains

Publié le par Anne et Cat

Chose promise, chose due. Après les aliments pour les chevaux et poneys adultes, voici les aliments pour les poulains.

 

Là aussi, il y a les complets et les complémentaires.

 

Mais pour le poulain, question alimentation, on distingue deux périodes : avant sevrage et après sevrage avec des aliments différents pour suivre le développement du tube digestif.

 

Aliment complet d’allaitement

 

C’est un aliment composé administré à l'état sec, ou après dilution dans une quantité donnée de liquide, destiné à l'alimentation des jeunes animaux en remplacement du lait maternel post-colostral.

 

C’est donc un aliment destiné à un animal orphelin, qui ne tête plus.

 

Vous noterez qu’il est précisé « post-colostral ». Cet aliment ne contient pas d’immunoglobulines comme le colostrum et ne peut donc se substituer à lui.

 

Ces aliments sont désignés aussi par le terme générique : lacto-remplaceurs.

 

Dans le cas d’un jeune dont la mère est décédée à la naissance, il lui faudra impérativement du colostrum (ou son équivalent) dans les 24 premières heures pour qu’il puisse survivre. Après, cet aliment prendra le relais pour assurer les apports nutritionnels.

 

Aliment complémentaire d’allaitement

 

C’est un aliment composé administré à l'état sec, ou après dilution dans une quantité donnée de liquide, destiné à l'alimentation des jeunes animaux en complément du lait maternel post-colostral.

 

Il est formulé à base de lait et de ses dérivés.

 

Autrement dit, c’est dans le cas où la mère n’a pas assez de lait pour nourrir son ou ses petits. Chez les chevaux, c’est indispensable en cas de jumeaux.

 

Les dénominations commerciales, encore une fois, peuvent induire en erreur.

 

Ainsi un Cheval Génial Foal peut désigner un aliment complémentaire (voire complet) d’allaitement, autrement dit un lactoremplaceur, un produit donc formulé à base de lait.

 

Mais il peut aussi désigner un aliment à base de céréales et de tourteaux ou d’hydrolysas de poisson que l’on propose à un foal qui tête sa mère tout à fait normalement, en vue de préparer la transition alimentaire du sevrage.

 

Il s’agit donc de produits fondamentalement différents, qui n’ont rien à voir sur le plan nutritionnel, qui n’ont pas la même utilisation… ni le même prix d’ailleurs. Les poulains, c’est comme les maillots de bain, plus c’est petit, plus c’est cher… 

 

Beaucoup de personnes font cette confusion, d’autant plus facilement que les aliments pour poulains sevrés ou en voie de l’être comportent souvent une part de poudre de lait, source de protéines tout à fait intéressante et bien acceptée du poulain.

 

Mais en fait, ce type d’aliments à base de céréales fait partie de la catégorie générale des aliments complémentaires. Il est simplement adapté à cette tranche d’âge.

 

Cat

 

Alimentation du poulain Selle-Français. Copyright Techniques d'élevage