Masser son animal pour l'aider et le détendre

Publié le par Anne et Cat

Une idée novatrice ? Pas du tout !

 

Chaque jour, des milliers de propriétaires d'animaux font sans le savoir le début d'un massage à leur chat, chien, cheval, hamster, furet... Ce début, c'est la caresse.

 

Bien sûr, il s'agit ici de la caresse légère avec seulement le poids de la main et un mouvement lent dans le sens du poil. C'est ce mouvement qui va échauffer les muscles sous la peau de l'animal et permettre à la suite du massage d'être agréable.

 

On caresse donc la zone que l'on veut masser pendant quelques instants avec les deux mains en effectuant un roulement (la main gauche passe puis la main droite) pour les petites zones et les deux mains côte-à-côte pour les zones importantes.

 

Si on est sur une zone musculaire

 

On effectue un mouvement circulaire de la main collée au corps (ce n'est pas la main qui bouge mais la peau) en exerçant une pression un peu plus importante que celle utilisée lors de la caresse.

 

C'est toute la main qui doit appuyer de façon uniforme, pas uniquement les doigts.

 

Si on est sur une zone osseuse

 

On veillera à ne pas pincer la peau sur l'os. Pour cela, on effectuera que les caresses et on évitera soigneusement les os en passant autour avec deux doigts en exerçant une très légère pression.

 

Attention, une pression donnée avec la paume de la main devra être divisée par 10 pour être équivalente avec un doigt.

 

Pour la colonne vertébrale, on évitera soigneusement les vertèbres. Après échauffement, on placera ses deux mains de chaque côté de la colonne et on ne bougera que les pouces pour dénouer la zone avant d'aller plus loin. Les pressions légères avec les pouces se feront en suivant le poil, en partant de la tête et en allant vers la queue.

 

Dans cette zone sensible, il faudra toujours faire preuve de douceur, de patience et de vigilance pour ne pas provoquer de douleur.

 

Si on est sur un membre

 

Quand on peut, après échauffement on saisira doucement le muscle pour le faire bouger entre nos mains (ou nos doigts) par de petits mouvements dans tous les sens (les deux mains doivent travailler à l'inverse : si une exerce une pression d'une main à gauche, l'autre main devra laisser passer le muscle à droite).

 

Les pressions uniformes légères autour du membre avec un mouvement descendant sont également appréciées.

 

Si on masse la tête

 

Certaines zones de la tête se prêtent bien au massage, d'autres non :

 

  • Les oreilles : on massera délicatement la base avec une pression du bout des doigts très légère avant de remonter vers la pointe en l'étirant très doucement,

  • Les tempes : on n'effectuera que des caresses dans cette zone,

  • Les contours des yeux : ils sont très sensibles. On ne fera donc que des caresses très légères de la paume pour éviter tout traumatisme,

  • Le front, les joues, la ganache et l'auge : on fera comme pour les zones musculaires avec une pression plus faible.

 

Recommandations générales

 

Avant un mouvement de pression ou de manipulation, n'oubliez jamais d'échauffer la zone et prenez le temps de bien le faire.

 

Écoutez vos animaux et prenez en compte tout ce qu'ils vous disent pendant les massages. Cela doit rester un moment de plaisir pour eux, pas un travail. Tous les animaux n'acceptent pas les massages.

 

Ne massez jamais les contours d'une blessure, un hématome ou une zone qui présente une grosseur anormale.

 

Ne massez pas l'abdomen car les viscères sont fragiles.

 

Massez toujours dans le sens du poil et adaptez votre pression à l'animal et à la zone pour ne pas avoir une pression d'éléphant sur une souris ou une pression de moustique sur une baleine !

 

Faites attention à vos ongles. Coupez-les courts et massez avec la pulpe des doigts ou massez uniquement avec les paumes.

 

Pourquoi masser ?

 

La raison la plus courante c'est pour détendre un animal nerveux.

 

Mais, cela peut être un bon temps de récupération pour un athlète, un jeune qui a fait des bêtises ou un animal âgé qui a du mal à récupérer.

 

Le massage peut aider lors des rééducations physiques, après un traumatisme quand l'animal est consigné au repos...

 

Dans tous les cas, c'est surtout un moyen d'éviter les problèmes de santé en préservant le moral et en faisant une inspection minutieuse de son animal tout en lui faisant du bien !

 

A bientôt

Anne Kaeffer

 

Cet article a été rédigé par un membre de l'équipe de Techniques d'élevage. Retrouvez tous nos articles sur http://www.techniquesdelevage.fr ou http://anneetcat.wix.com/techniques-elevage.

Massage d'un chien. Image soumise à droits d'auteurs. Techniques d'élevage 2014

Massage d'un chien. Image soumise à droits d'auteurs. Techniques d'élevage 2014

Publié dans Naturopathie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :